DIVERTISSEMENT
13/04/2016 12:03 EDT | Actualisé 18/04/2016 02:28 EDT

Une dizaine d'albums à écouter au printemps 2016 (VIDÉOS)

Paul Bradbury via Getty Images
Smiling woman listening to headphones in subway

Le printemps est arrivé et c’est une période foisonnante sur le plan des propositions musicales. En effet, une multitude d’albums est proposée par des artistes de tous horizons. Le Huffington Post Québec suggère une liste non exhaustive de disques qui méritent une oreille attentive.

1. Zanaka - Jain

Jain est une jeune Française qui a grandi entre l’Europe, l’Afrique et le Moyen-Orient. La musique de son premier album, Zanaka, est à l’image de son parcours au sein de plusieurs cultures diverses: électro, soul, reggae sont notamment des genres que l’on entend dans ses chansons accrocheuses et passablement originales. Elle dit s’inspirer à la fois de la techno européenne et des rythmes africains. Ce très attendu Zanaka sera disponible dès le 15 avril. Le vidéoclip de la pièce Come a été vu 13,5 millions de fois sur YouTube. Un gros chiffre pour une artiste qui commence sa carrière.

2. Hold/Still - Suuns

Suuns est un groupe montréalais de musique rock électro un brin sombre qui a déjà produit Zeroes QC (2011) et Images du Futur (2013). Très en vue ici comme ailleurs, le quatuor n’a pas beaucoup changé sa formule gagnante et revient avec d’excellentes ambiances à la fois accrocheuses et graves, faites notamment de synthétiseurs, de guitares électriques et de batterie. Translate, chanson phare de ce nouveau disque intitulé Hold/Still (sortie le 15 avril), est une vraie petite bombe. Aux dires du chanteur et guitariste de la formation, Ben Shemie, ce morceau a été travaillé durant des années. Les quatre membres de Suuns sont allés à Dallas, Texas, pour enregistrer l’album avec le réalisateur de renom John Congleton (récipiendaire d’un Grammy en 2014). Hold/Still est particulièrement adapté pour la scène, là où Suuns a déjà fait sa marque.

3. Misc - Misc

Misc est un groupe de jazz montréalais autrefois appelé Trio Jérôme Beaulieu. Il est toujours composé des jeunes musiciens Jérôme Beaulieu (pianiste), Philippe Leduc (contrebassiste) et de William Côté (batteur). Nous attendions avec impatience la sortie (18 mars) de son nouvel album homonyme via le label Bonsound. Certes, c’est du jazz rigoureux, mais très mélodique. En plus de proposer trois morceaux originaux sur ce disque, Misc offre une relecture de pièces connues, à savoir Respirer dans l’eau, de Daniel Bélanger, Overgrown, de James Blake, et Messenger, de Blonde Redhead. Une expérience musicale globale qui provient surtout du cœur.

4. Le silence des chiens - Moran

Moran est un auteur québécois de talent. Outre son écriture raffinée, il compose et interprète des musiques depuis plusieurs années. Son quatrième album, Le silence des chiens (sortie 15 avril), est similaire aux précédents disques, quoique peut-être un peu plus «chanté» (l’un des défis de Moran est d’allier adéquatement ses textes articulés à sa musique)… Sa voix chaude et soignée est toujours au rendez-vous. Les guitares de Moran et de son comparse Thomas Carbou (aussi coréalisateur) – omniprésentes sur le disque - sont particulièrement réussies. Le travail de Moran fait çà et là penser à celui de Daran. Sur la chanson Chez toi, c’est plutôt à Jean-Pierre Ferland que l’on pense, étrangement.

5. Waltzed in from the Rumbling - Plants and Animals

Plants and Animals a marqué l’univers du rock canadien avec l’album Parc Avenue (2008). Par la suite, La La Land (2010) et The End of That (2012), furent moins convaincants. D’ailleurs, le groupe serait retourné à ses origines pour réaliser Waltzed in from the Rumbling (sortie 29 avril). Voici ce que l’on peut lire dans un communiqué de son label Secret City Records: «Les influences sont vastes et diverses sur Waltzed in from the Rumbling – le soul brisé de Van Morrison, la géométrie oblique de J Dilla, le funk sombre de Gainsbourg, le feu du John Coltrane Quartet, la synesthésie de Messiaen, les bizarreries d’Angelo Badalamenti. Du Plants and Animals grand ouvert avec de l’espace pour bouger». Du bon stock.

6. I Saw the Light - Hank Williams

Hank Williams est une légende américaine de la musique country qui n’a plus besoin d’être présentée. Dans le cadre de la production du film biographique (réalisé par Marc Abraham dans lequel joue Tom Hiddleston) sur le guitariste et auteur-compositeur-interprète, Sony Music a fait paraître le 25 mars la trame sonore I Saw the Light, dont les 13 morceaux ont été revisités. Mentionnons que Tom Hiddleston interprète plusieurs des chansons de l’album. Cet opus est un vrai petit bijou qui rappelle toute la force de la musique de Williams. Parfait pour toutes sortes d’occasions.

7. Sebolavy - Mickey 3d

Mickey 3d ne fait pas dans la facilité. Ça faisait presque que six ans que le groupe français, dirigé par le respecté Mickaël Furnon, n’avait rien produit. Responsable du gros hit Respire (2003) ou encore du très accrocheur morceau Matador (2005) la formation est de retour avec un nouvel opus, Sebolavy (sortie le 1er avril), via Warner Music. Depuis la parution du single La rose blanche, on jase beaucoup de Mickey 3d en Europe. Les genres musicaux (rock, électro, pop) sont très variés dans le travail de ce groupe, qui a su se démarquer de toutes les autres propositions en Europe. Sur Sebolavy, certains textes de Furnon sont de vrais coups de gueule sur la société occidentale. Pourtant, rien ici ne déborde outre mesure.

8. Telluric - Matt Corby

Matt Corby est un auteur-compositeur-interprète australien qui a proposé un premier album (11 mars), intitulé Telluric. Soigné, ce disque rock-folk-psychédélique-soul a été acclamé un peu partout dans le monde. Afin de décrire la musique de Corby, des journalistes ont mentionné notamment le travail de Tame Impala et Steely Dan. En mai et juin, le chanteur offrira plusieurs concerts en Amérique du Nord. Il sera au Théâtre Corona de Montréal, le 19 juin.

9. Shelter - Dan San

Dan San est un groupe très populaire en Belgique, son pays d’origine. La musique folk rock accrocheuse et planante de son second long jeu Shelter a été enregistrée avec une approche très «live», selon son chanteur Thomas Medard. Au Québec, il est paru (11 mars) sous l’étiquette Simone Records, celle qui s’occupe entre autres du Québécois Louis-Jean Cormier. Pour Shelter, la bande belge a mis l’accent sur les mélodies et les lignes de chant soigné pour créer un maximum d’émotivité. Contrairement au disque Domino (2012), le groupe a voulu épurer sa musique. Par ailleurs, il a engagé le réalisateur Yann Arnaud (Air, Phoenix) afin d’enregistrer les onze chansons de Shelter. À l’instar de la précédente (environ 120 dates), la prochaine tournée de concerts devrait être assez imposante. D’après Medard, la formation viendra éventuellement au Québec en 2016.

10. III - Moderat

Moderat est un trio berlinois composé de Sascha Ring (alias Apparat) ainsi que de Gernot Bronsert et Sebastien Szary (qui forment le populaire duo européen Modeselektor). Moderat a offert (le 1er avril) le troisième volet d’une trilogie musicale électronique intitulé simplement III. Sur ce disque, Apparat livre des textes (teintés de déprime, par moments) bien écrits, parfois criants, sur des arrangements assez bien foutus. La techno n’est pas omniprésente, mais elle domine néanmoins ce dernier opus de bonne qualité. À souligner le travail de réalisation. Moderat sera en concert au Métropolis, le 20 mai.