BIEN-ÊTRE
13/04/2016 12:19 EDT | Actualisé 14/04/2016 04:18 EDT

Philadelphie, la méconnue

Sarah-Émilie Nault

On s'y rend en huit heures de route depuis Montréal, en saluant Manhattan au passage. Philadelphie, grande ville américaine si importante, mais si méconnue des Québécois, ne semble demander qu'à être découverte. Cousine cosmique de villes comme Boston, New York ou encore Washington, on s'y rend afin de marcher doucement dans ses rues témoins privilégiés de tout un pan d'histoire, se balader à travers ses parcs et ses musées, bien manger et accorder ses pas, le temps d'un court ou d'un plus long séjour, au rythme de ceux jamais pressés de ses habitants décontractés.

Histoire, culture et souvenirs à la Rocky

Du Reading Terminal Market où les touristes comme les locaux se rendent plusieurs fois par semaine déjeuner et faire leurs emplettes de fruits, légumes, pains, fromages, charcuteries et autres délices bien frais, aux importants monuments historiques présentés lors de promenades guidées à travers la vieille ville, Philadelphie laisse à ses visiteurs le soin d'opter pour l'une ou l'autre de ses multiples facettes afin d'orienter leur séjour.

Ainsi, lors de la Constitutional Walking Tour, c'est l'histoire de Philadelphie, ville natale de la nation américaine, qui est racontée; la signature de la Déclaration d'indépendance et le moment où fut adoptée la Constitution américaine au Independence Hall, l'histoire de William Penn, fondateur de la ville, la popularité de la légendaire Liberty Bell « symbole de toutes les libertés », la pierre tombale de Benjamin Franklin sur laquelle sont lancées des pièces de monnaie dans le but d'attirer la chance et les secrets des bâtiments historiques tels le vieil hôtel de ville, la première banque des États-Unis, la maison de Betsy Ross (la couturière ayant confectionné le premier drapeau américain ligné et étoilé), les restes de l'ancienne maison de Benjamin Franklin, le vieux bureau de poste ou encore le Carpenter's Hall, etc.

En déambulant par soi-même à travers la vieille ville, nos pas nous mèneront invariablement vers l'étroite Elfreth's Alley, la plus ancienne rue résidentielle des États-Unis (les gens s'y établissent depuis 1713). Toute de rouge et de jaune vêtue, la plus populaire des ruelles pavées américaines se donne (étrangement) des allures de vieux passage anglais, ainsi bordée de vieilles maisons en briques rouges.

On prend aussi le pouls de cette ville calme, mais fascinante, en empruntant l'élégante Pine Street des antiquaires, Broad Street (l'artère principale de la ville donnant sur le majestueux hôtel de ville), les branchées Walnut et Chestnut Streets (rappelant le Soho new-yorkais), l'historique Market Street, la colorée South Street et le fameux Benjamin Franklin Parkway où l'enfilade des musées de la ville mène tout droit au Philadelphia Museum of Art (que l'on se doit de visiter pour les tableaux plus que célèbres et de toutes les époques qu'il renferme). Exactement là où, tel le héros des héros Rocky Balboa, les sportifs de tous âges viennent conclure leur entrainement et où les touristes ne peuvent s'empêcher de gravir les marches (les fameuses Rocky Steps) à la course, les bras tournés vers le ciel en signe de victoire.

À vélo à travers Fairmount Park

C'est à vélo que se découvre le mieux ce visage fort différent de Philly, celui s'élevant tout en verdure du côté de Fairmount Park. Sur l'autre rive de la rivière Schuylkill — et sur le chemin le moins fréquenté - le parc de 4 000 acres peut se vanter d'être cinq fois plus grand que Central Park et de posséder une piste cyclable à faire rougir d'envie ces villes se prétendant « amies des vélos ».

En compagnie de Jonas, le jeune guide de ce Fairmount Park Historical Bike Tour (http://phillybiketours.com/), nous avons roulé pendant plus de trois heures à travers la partie est du parc « la plus cool et la plus étrange », nous a-t-il assuré. Un trois heures de découvertes sous le soleil parsemé d'arrêts à saveur historique et dont le point d'ancrage se voulait la tenue, en 1876, de la toute première Exposition universelle américaine. En s'arrêtant devant certains anciens pavillons, le tout premier Jardin zoologique américain et les portes oubliées du Civil Park Memorial, le récit des multiples grandes premières américaines s'étant tenues dans la ville de Philadelphie (l'ouverture du premier hôpital, le premier réservoir d'eau, la première bibliothèque…) ne s'en trouvait qu'encore plus fascinant.

De cette balade parsemée de moments tout en finesse à pédaler sous les cerisiers en fleurs, je retiens particulièrement cet arrêt au plateau Belmont (petit secret jalousement gardé par les locaux), là où se trouve la plus belle des vues sur le centre-ville de Philadelphie.

Poursuivez la lecture de cet article après la galerie d'images pour découvrir quelques bonnes adresses.

Galerie photo Philadelphie, la méconnue Voyez les images

Où manger?

Spuntino

La meilleure pizza que j'ai eu le plaisir de goûter à l'extérieur de l'Italie (rien de moins!) Cuites en 60 secondes dans un four à bois typiquement napolitain, les pizzas y sont aussi divines que les salades et les desserts italiens (dont les Cannolis aux brisures de chocolat). On serait tenté de se laisser séduire par le grand choix de pizzas proposées, mais le divin du divin reste les pizzas toutes simples à la Regina et la Margherita. (On apporte son vin) http://www.spuntinophilly.com/

26 North (byob)

Difficile de croire que ce superbe et intime restaurant permet à ses clients de passer la porte leur(s) bouteille(s) de vin sous le bras (byob: bring your own bottle: apportez votre vin). C'est pourtant le cas du charmant 26 North où les soirées sont délicieuses et douces entre les murs de briques rouges et sous les lumières tamisées. Du renommé chef Mike Stollenwerk, on retient la gentillesse et l'humilité (pour ceux qui auront la chance de lui serrer la pince au cours de la soirée), mais surtout, le divin menu créé afin de célébrer poissons et fruits de mer, et les desserts auxquels il est impossible de résister. http://www.26northbyob.com/

The Little Lion

Dans cette ancienne banque transformée en restaurant, une section-bar à huîtres (proposant de joyeux 5 à 7), un second étage à la vue plongeante et une salle à manger aux fenêtres immenses se côtoient dans une harmonie parfaite. Le menu est simple, mais savoureux (il faut goûter aux huîtres, au poulet frit et aux pâtes au pesto et aux croustilles de kale) et l'ambiance branchée sans être pompeuse.

https://www.thelittlelionphilly.com/

Revolution Taco

Ce n'est pas un hasard si ce petit restaurant – ouvert il y a tout juste deux mois – est presque toujours bondé. Les foodies n'ont pas tardé à vanter la fraîcheur, l'inventivité et l'audace des mets proposés par Revolution Tacos. Une petite révolution qui se décline en une dizaine de variations de tacos aux garnitures, sauces et aliments maison servis dans des plateaux en métal. Salades, empanadas, burritos et autres délices à la mexicaine s'ajoutent au créatif menu. http://www.therevolutiontaco.com/

La Calaca Feliz

On s'y rend pour goûter au parfait duo de margaritas et de ce que plusieurs décrivent comme étant « les meilleurs tacos aux poissons de Philadelphie ». On aime aussi l'ambiance décontractée et la décoration colorée et éclectique d'inspiration mexicaine. http://www.lacalacafeliz.com/

The Flanklin Fountain

C'est l’arrêt gourmand coup de coeur à Philadelphie. On fait un saut dans le temps en poussant la porte de ce ice-cream saloon, alors que les serveurs portaient des chapeaux en papier pointus et que les milk shakes se dégustaient sous fond de musique rétro. La crème glacée y est servie dans de mignons contenants à apporter, le mobilier est tout droit sorti d'une autre époque et l'ambiance « passé américain » y est tout simplement parfaite. http://www.franklinfountain.com/

Jim's Steaks

L'endroit idéal pour goûter au fameux cheesesteak philadelphien — loin des touristes — tout en se mêlant aux locaux et à la faune colorée de South Street. http://www.jimssteaks.com/

Où dormir?

Radisson Blu

Idéalement situé devant le joli Rittenhouse Square, l'hôtel Radisson Blu fait honneur à sa réputation d'hôtel de luxe. On aime le hall d'entrée stylé, les grandes chambres confortables et luxueuses et le service attentif et chaleureux. https://www.radissonblu.com/en

Penn's View Hotel

Pour la vue imprenable sur le pont Benjamin Franklin et le fleuve Delaware, les terrasses privées et les chambres douillettes, le Penn's View Hotel situé au coeur de la vieille ville reste une valeur sûre pour les voyageurs de passage à Philly. http://www.pennsviewhotel.com/

Loews Philadelphia

La vue tout en hauteur sur la ville, l'emplacement idéal à deux pas du Reading Terminal Market, les chambres modernes et luxueuses, l'immense gymnase, la piscine et les multiples petites attentions: tout donne envie de revenir au Loews Philadelphia. https://www.loewshotels.com/philadelphia-hotel

Envie de tout savoir et de planifier votre prochain voyage à Philadelphie? On visite le site de tourisme officiel de la ville http://www.visitphilly.com/