NOUVELLES
13/04/2016 03:26 EDT | Actualisé 14/04/2017 01:12 EDT

Syrie: des élections parlementaires ont lieu dans les zones gouvernementales

DAMAS, Syrie — Les Syriens qui habitent les zones contrôlées par le gouvernement étaient appelés mercredi à élire un nouveau Parlement de 250 membres qui obéira docilement au régime du président Bachar el-Assad.

Les premiers électeurs se sont présentés peu après l'ouverture des bureaux de scrutin, à 7h heure locale. Quelque 3500 candidats approuvés par le gouvernement sont en lice, après le désistement d'environ 7000 autres personnes.

Tôt mercredi, le président Assad et sa femme Asma ont déposé leurs bulletins de vote à la Bibliothèque Assad, à Damas. Le président n'a fait aucun commentaire.

Le ministre des Affaires étrangères Walid al-Moallem a déclaré aux journalistes que l'organisation du scrutin démontre que le gouvernement est prêt à laisser le peuple syrien décider de son destin, comme il l'a toujours affirmé.

Des bureaux de scrutin sont ouverts dans 12 des 14 provinces du pays. La province de Raqqa, dans le nord, est contrôlée par le groupe armé État islamique et celle d'Idlib, dans le nord-ouest, par le Front al-Nosra, qui est affilié à Al-Qaïda.

Les soldats syriens ont le droit de vote pour la première fois et les premiers résultats sont attendus jeudi.

Les leaders occidentaux et des membres de l'opposition estiment que ce vote est une fraude qui mine les pourparlers de paix à Genève.

Des élections parlementaires sont organisées tous les quatre ans en Syrie.