NOUVELLES
13/04/2016 06:03 EDT | Actualisé 14/04/2017 01:12 EDT

Suède : trois ans de prison pour l'incendie d'une mosquée

Un Suédois de 31 ans a été condamné mercredi à trois ans de prison pour l'incendie volontaire d'une mosquée dans le sud-ouest du pays, le tribunal retenant un motif raciste.

Le 17 janvier vers 02h00 GMT, l'homme avait rempli d'essence un bidon à une station-service de Borås, puis allumé cet incendie depuis la rue en brisant une fenêtre du lieu de culte.

Même si les pompiers avaient pu éteindre le feu rapidement, le bâtiment a été assez endommagé pour nécessiter des travaux qui devraient durer jusqu'à l'été selon l'association musulmane de Borås.

L'homme a été identifié grâce une vidéo de surveillance de la station-service et aux données de téléphonie mobile.

L'enquête a montré qu'il avait "professé des opinions xénophobes", plusieurs mois avant les faits, dans un échange de SMS avec un ami. Dépendant aux anxiolytiques, il était déjà connu pour des délits liés aux stupéfiants et à des vols.

Le condamné niait toute intention criminelle, racontant une histoire que le tribunal a jugée invraisemblable : il voulait soi-disant entrer dans la mosquée pour s'y réchauffer et "sniffer" de l'essence. Il aurait alors renversé le carburant par maladresse, puis mis le feu en voulant vérifier à la lumière de son briquet si c'était le cas...

Le parquet avait requis sept ans de prison.

hh/cbw/mct