NOUVELLES
13/04/2016 00:19 EDT | Actualisé 13/04/2017 01:12 EDT

Nord du Mali: une mine a sauté et tué 3 soldats français mardi

BAMAKO, Mali — Trois soldats français en mission au Mali ont été tués, mardi, lorsque le véhicule blindé dans lequel ils prenaient place a été détruit par l'explosion d'une mine.

Le véhicule menait un convoi formé d'une soixantaine de véhicules circulant à l'approche de la ville de Tessalit, située près de la frontière avec l'Algérie à environ 2000 kilomètres au nord-est de la capitale malienne, Bamako.

Le ministère de la Défense de la France a d'abord rapporté qu'un soldat avait péri mais plus tard, le président de la France, François Hollande, a affirmé que deux aultres militaires étaient morts de leurs blessures.

Depuis que la France a déployé des militaires antiterroristes au Mali, en 2014, afin de faire la lutte aux rebelles djihadistes, rares ont été les incidents du genre à survenir au sein de ses troupes.

Cependant, le mois dernier, à Bamako, des locaux de militaires de l'Union européenne (UE) ont été attaqués par des insurgés.