NOUVELLES
13/04/2016 08:34 EDT | Actualisé 14/04/2017 01:12 EDT

Les ventes au détail aux États-Unis ont chuté le mois dernier

WASHINGTON — Les ventes au détail aux États-Unis ont chuté le mois dernier, alors que les achats de voitures ont été moindres, une nouvelle indication que les consommateurs hésitent à dépenser librement.

Le glissement en mars est surtout attribuable à un déclin de 2,1 pour cent des ventes de voitures — le plus marqué en plus d'un an. Mais les ventes ont été faibles dans certains autres secteurs, incluant le prêt-à-porter, la restauration et les produits par catalogue et en ligne.

Les ventes au détail globales ont chuté d'un taux désaisonnalisé de 0,3 pour cent en mars, a indiqué, mercredi, le département américain du Commerce, alors que le taux était demeuré inchangé en février et avait reculé en janvier.

Les Américains ont été plus prudents dans leurs dépenses cette année que ce à quoi s'étaient attendus la plupart des économistes, malgré des gains d'emplois constants et des prix de l'essence à la baisse. Cela fait croire à des analystes que l'économie américaine a connu une croissance très mince au premier trimestre.

En excluant les voitures et l'essence, le portrait des ventes semble plus rose, affichant des augmentations de 0,1 pour cent le mois dernier et de 0,6 pour cent en février.

Les ventes en mars ont grimpé de 1,4 pour cent aux magasins de fournitures pour la maison, et ont fait des gains du côté des détaillants en santé, en électronique et en meubles. Les magasins à grande surface, qui incluent des chaînes comme Walmart et Target, ont aussi enregistré des ventes à la hausse.