NOUVELLES
13/04/2016 04:14 EDT | Actualisé 14/04/2017 01:12 EDT

Le Kirghizstan nomme un nouveau Premier ministre

Le Parlement du Kirghizstan a validé à l'unanimité mercredi la nomination d'un nouveau gouvernement qui sera dirigé par Souronbaï Jinbekov, sixième Premier ministre de cette république d'Asie centrale depuis une révolution qui avait fait une centaine de morts en 2010.

M. Jinbekov, 57 ans, remplace Temir Sariev, qui a démissionné lundi en raison d'un scandale de corruption sur fond de favoritisme présumé en faveur d'une compagnie chinoise de travaux publics.

Proche allié du président Almazbek Atambaïev et membre du parti social-démocrate du Kirghizstan (SDPK), Souronbaï Jinbekov a promis de travailler "honnêtement et ouvertement". Il dirigera un cabinet largement inchangé.

Le nouveau Premier ministre était jusqu'à présent le chef de l'administration présidentielle. Il devient le sixième Premier ministre du pays depuis la révolution de 2010. Une révolution précédente, en 2005, avait chassé du pouvoir le président Askar Akaïev, accusé de corruption et d'autoritarisme.

Le Kirghizstan a élu pacifiquement au poste de président de la République en 2011 le prorusse Almazbek Atambaïev, dont le parti proche, le SDPK, a remporté les élections législatives du 4 octobre 2015.

L'économie du Kirghizistan, pays pauvre d'Asie centrale de six millions d'habitants, repose essentiellement sur son million de migrants travaillant en Russie, dont les transferts d'argent représentent près du tiers du PIB.

tol-cr/as/tbm/pop/rap