NOUVELLES
13/04/2016 01:59 EDT | Actualisé 14/04/2017 01:12 EDT

La police macédonienne tire des bombes lacrymogènes sur des migrants

Des affrontements se sont produits mercredi entre la police de Macédoine et une cinquantaine de migrants qui tentent de pénétrer au pays, à partir du village d'Idomeni, en Grèce.

Les policiers ont lancé des bombes lacrymogènes en direction des migrants qui s'approchent de la clôture qui sépare la frontière entre les deux pays.

La veille, quelque 700 réfugiés ont quitté le camp improvisé d'Idomeni pour des centres d'accueil situés au nord de la Grèce, après des incidents violents survenus durant la fin de semaine.

Selon Médecins sans frontières, 260 personnes ont été blessées dimanche lorsqu'elles ont tenté de franchir la frontière gréco-macédonienne. Les autorités macédoniennes avaient répliqué par du gaz lacrymogène et des balles de caoutchouc, a indiqué la police grecque.

La priorité de la Grèce est d'évacuer les migrants d'Idomeni et du port de Pirée d'ici la fin du mois d'avril.

Avec les informations de Jean-François Bélanger