NOUVELLES
13/04/2016 10:15 EDT | Actualisé 14/04/2017 01:12 EDT

Koweït: les prix de l'électricité et de l'eau relevés pour les étrangers

Le Parlement koweïtien a adopté mercredi en première lecture un projet de loi autorisant le gouvernement à augmenter les prix de l'électricité et de l'eau pour les étrangers et les commerçants, mais en a exclu la population autochtone.

Le texte, qui a recueilli 31 voix pour et 17 contre, doit être soumis à un deuxième et dernier vote dans deux semaines. Si le projet de loi est définitivement approuvé, ce sera la première fois en 50 ans que le riche émirat pétrolier du Golfe aura augmenté les prix de l'électricité.

Le ministre de l'Electricité et de l'Eau Ahmad al-Jassar a expliqué au Parlement que les subventions payées par l'Etat pour ces deux services se montaient à quelque 8,8 milliards de dollars par an.

Le Koweït dépend, à l'instar des autres monarchies du Golfe, de ses recettes pétrolières, en chute libre à cause de l'effondrement des cours du brut qui ont perdu 60% de leur valeur depuis la mi-2014. Il a accusé un déficit budgétaire de 20 milliards de dollars au dernier exercice, selon des estimations, après 16 ans d'excédents budgétaires.

Le projet de loi prévoit d'augmenter les charges d'électricité dans les immeubles d'habitation, majoritairement occupés par des expatriés, passant progressivement du taux forfaitaire actuel de deux fils (0,7 cents de dollars) par Kw à 15 fils (5 cents) par Kw.

Pour un usage commercial, le prix passera de deux fils à 25 fils le Kw.

Le prix de l'eau va plus que doubler.

La plupart des députés s'étaient opposés au projet du gouvernement de relever les prix de l'électricité pour la population autochtone.

Le gouvernement envisage également d'augmenter les prix de l'essence, largement subventionné et considéré comme l'un des plus bas au monde.

L'émirat compte 1,3 million d'autochtones et quelque 3 millions de résidents étrangers.

oh/tm/mer