NOUVELLES
13/04/2016 07:01 EDT | Actualisé 14/04/2017 01:12 EDT

Canada: la banque centrale garde inchangé son taux directeur

La banque centrale du Canada a maintenu mercredi son taux directeur à 0,50%, comme attendu, en raison d'une économie toujours ralentie par la chute des cours du pétrole, mais a revu légèrement à la hausse sa prévision de croissance pour 2016.

"Les forces positives à l'oeuvre au sein de l'économie commencent à l'emporter sur les forces négatives", a observé l'institut monétaire dans un communiqué.

La banque a revu à la hausse ses prévisions de croissance pour 2016 avec un taux de 1,7% cette année, contre 1,5% annoncé en janvier dernier.

Au premier trimestre, le produit intérieur brut (PIB) a démontré "une vigueur inattendue" mais cela s'explique notamment par "des facteurs temporaires", a noté la Banque, avertissant que "ce mouvement devrait s'inverser au deuxième trimestre".

Cinquième producteur mondial de pétrole, lourdement handicapé par l'effondrement des cours depuis près de deux ans, le Canada traverse une période d'"ajustements structurels complexes" de son économie qui "brideront la croissance" pendant les trois prochaines années, avertit l'institut.

La révision à la hausse des prévisions de croissance pour 2016 s'explique par le plan de relance lancé en mars avec le budget fédéral, "qui aura une incidence positive appréciable sur le PIB".

Les exportations de produits autres que des matières matières devraient repartir à la hausse dans les prochains mois mais dans une perspective moindre "que prévu précédemment, à cause entre autres d'une croissance plus lente de la demande étrangère et du niveau plus élevé du dollar canadien", souligne la Banque.

Pour 2017, elle prévoit 2,3% de hausse du PIB, contre une précédente estimation de 2,5% en janvier.

Moins optimiste, le FMI a prévu mardi une croissance pour le Canada de 1,5% cette année et 1,9% en 2017.

sab/mbr/eb/are