DIVERTISSEMENT
12/04/2016 05:11 EDT | Actualisé 12/04/2016 05:12 EDT

Distorsion: un festival psychédélique voit le jour à Montréal

Bientôt en ville, la première édition du festival Distorsion, un nouveau rendez-vous pour tous les amoureux de musique et d’arts psychédéliques. Tout droit inspiré du subversif Levitation d’Austin au Texas, la mouture montréalaise proposera des spectacles, des projections et des concerts.

Du 12 au 15 mai prochain, au QG Matahari Loft, la manifestation débutera avec le duo expérimental happymovie, suivi des vétérans de Pawa Up First qui viendront présenter leurs nouvelles créations. Ensuite, on attend avec impatiente la venue de la formation post-rock Atsuko Chiba.

D’autres groupes de la scène psychédélique locale et internationale feront acte de présence pendant les quatre soirs du festival. Paul Jacobs & the Bathroom Scene, Raccoon Fighter, Crosss sont au menu. On continue le plaisir avec l’arrivée des sombres et heavy Tonnes. Ajoutons les prestations du délirant trio électronique Technical Kidman, du sextuor I.D.A.L.G. ainsi qu’une rare apparition de The High Dials, qui fusionnent toujours à merveille shoegaze, power pop et new wave.

Distorsion, c’est aussi une exposition, un marché d’arts et de musiques psychédéliques. Il y aura également la présentation en première canadienne du film Aladdin signé par l’artiste multidisciplinaire Adam Green. L’œuvre qui rappelle le travail en papier mâché de Michel Gondry revisite le classique des Mille et une Nuits. Elle réunit à l’écran plusieurs personnalités comme Macaulay Culkin, Natasha Lyonne, Devendra Banhart ou Regina Spektor.

Le tout se terminera le dimanche 15 mai par un BBQ en après-midi suivi de plusieurs concerts sous le thème de la pop planante avec de fiers représentants tels Adam Strangler, le collectif Eliza et Chloé Soldevila qui viendra dévoiler Anemone, son plus récent projet pop-rock 60’s.

Détails sur la programmation: www.facebook.com/distorsionmtl

VOIR AUSSI


Galerie photoLe festival du pénis au Japon Voyez les images