NOUVELLES
11/04/2016 08:12 EDT | Actualisé 12/04/2017 01:12 EDT

Un bilan positif pour les Leafs, malgré le dernier rang...

Les Maple Leafs de Toronto (29-42-11) ont connu leur part de problèmes au cours des dernières années. L'équipe ratera les séries pour la 10e fois en 11 saisons après avoir terminé au dernier rang du classement général pour la première fois depuis 1985.

Un texte de Jean-François Poudrier

Sans oublier que la dernière conquête de la Coupe Stanley des Leafs remonte à 1967, alors qu'il n'y avait encore que six équipes dans la Ligue nationale de hockey (LNH).

Mais le bilan des dirigeants est tout de même positif. Personne ne s'attendait à voir Toronto participer aux éliminatoires cette année. L'équipe était clairement en mode reconstruction depuis le congédiement, en janvier 2015, de l'entraîneur-chef Randy Carlyle.

Mike Babcock était bien conscient dans quoi il s'embarquait lorsqu'il a signé un contrat de huit ans au printemps dernier. Malgré les défaites, il est satisfait de ce qu'il a vu de la part des jeunes joueurs de l'équipe.

« Nous sommes à des miles d'où nous étions en début de saison, autant en ce qui a trait à notre plafond salarial que dans le développement de nos jeunes joueurs », a affirmé Babcock, au lendemain de la dernière défaite de la formation contre le New Jersey.

Faire de la place aux jeunes

La direction des Leafs a profité de la dernière campagne pour donner une occasion aux jeunes joueurs de goûter au hockey de la Ligue nationale. Le jeune attaquant William Nylander a prouvé qu'il avait sa place au sein de l'équipe. Le défenseur Morgan Rielly, lui, s'impose de plus en plus comme un leader à seulement 22 ans.

D'autres jeunes joueurs comme Kaspari Kapanen, Josh Leivo, Zach Hyman et Connor Brown ont aussi pris de la maturité.

« J'aime vraiment ce que les jeunes ont fait cette année, a indiqué Babcock. Et ce qu'ils feront maintenant avec les Marlies (le club-école) au cours des prochaines semaines va avoir un impact direct sur notre prochaine saison. »

Et c'est ce qu'il y a de plus encourageant pour Toronto. Les Marlies dominent en ce moment la Ligue américaine de hockey (LAH) et ont de très bonnes chances de mettre la main sur la Coupe Calder. Une expérience inestimable pour les jeunes joueurs de l'équipe.

Un avenir rose

Les Maple Leafs comptent également sur plusieurs jeunes joueurs d'âge junior qui pourraient bientôt faire le saut avec l'équipe. Le premier choix au dernier repêchage, Mitch Marner, a terminé au sommet des marqueurs de la Ligue junior de l'Ontario (OHL), cette année, avec les Knights de London.

C'est sans compter sur le prochain premier choix au repêchage des Maple Leafs. En terminant en queue de peloton, ils ont maintenant 20 % de chances de mettre la main sur le tout premier choix à Buffalo en juin prochain, ce qui leur permettrait de mettre la main sur l'attaquant Auston Matthews qui fait saliver bien des équipes de la LNH cette saison.

Le tirage au sort en vue du repêchage aura lieu le 30 avril.