NOUVELLES
11/04/2016 07:06 EDT | Actualisé 12/04/2017 01:12 EDT

Six marins turcs enlevés au large des côtes du Nigeria

Des hommes non identifiés ont enlevé les six membres d'équipage d'un navire cargo turc au large des côtes du Nigeria, une région de plus en plus frappée par les actes de piraterie maritime, a-t-on appris lundi de sources concordantes.

La bâtiment, le M/T Puli, a été attaqué par les pirates alors qu'il se trouvait dans le secteur du delta du fleuve Niger, a rapporté l'agence de presse spécialisée turque Deniz.

"Les six membres d'équipage turcs, y compris le capitaine du bateau, son second et l'ingénieur en chef ont été enlevés par les assaillants", a pour sa part indiqué à l'AFP un porte-parole de la marine nigériane, Chris Ezekobe.

Ce bateau est la propriété de la compagnie Kaptanogul Shipping, selon l'agence Deniz, qui a ajouté que les otages comme le reste de l'équipage étaient "en bonne santé".

Le propriétaire a précisé n'avoir pas été immédiatement contacté par les pirates.

Selon Dirk Steffen, directeur pour la sécurité maritime de la firme basée au Danemark Risk Intelligence, le navire avait quitté Port-Gentil au Gabon et faisait route vers Abidjan, en Côte d'Ivoire.

"Nous pensons que les assaillants avaient déjà tenté d'attaquer la veille un autre bâtiment dans le même secteur", a déclaré M. Steffen. "Le delta du fleuve Niger est extrêmement fréquenté en ce moment, trois pétroliers ont été attaqués avant celui-là entre le 7 et le 10 avril", a-t-il précisé.

Fin 2015, des pirates avaient enlevé des marins lituaniens, ukrainiens et polonais dans le même secteur, théâtre d'attaques de plus en plus fréquentes de pirates.

Dans le même temps, les actes de piraterie maritime ont sensiblement diminué au large des côtes de la Somalie au cours des trois dernières années, en raison des nombreuses patrouilles internationales de bateaux de guerre occidentaux.

fb-ade-phz/pa/gkg/jl