NOUVELLES
11/04/2016 04:27 EDT | Actualisé 12/04/2017 01:12 EDT

Plusieurs transfugent quittent la Corée du Nord pour le Sud

SÉOUL, Corée, République de — De multiples Nord-Coréens ont fait défection vers le Sud au cours des derniers mois.

Le transfuge le plus important est possiblement un ancien colonel des renseignements militaires nord-coréens, qui a fui en direction de la Corée du Sud l'an dernier.

Sa défection a été annoncée lundi par des dirigeants sud-coréens, trois jours après qu'on eut appris que 13 Nord-Coréens qui travaillaient au même restaurant dans un pays étrangers avaient eux aussi fui pour le Sud. Il s'agirait de la plus importante défection de groupe depuis que le dictateur nord-coréen Kim Jong-un a pris le pouvoir en 2011.

Des médias sud-coréens rapportent que le restaurant se trouve à Ningbo, une ville de l'est de la Chine.

Deux ministères sud-coréens ont indiqué que le colonel travaillait pour le Bureau de reconnaissance générale, une branche de l'armée nord-coréenne. Ils n'ont toutefois pas fourni plus de détails.

Cette agence militaire serait responsable de deux attaques qui ont coûté la vie à 50 Sud-Coréens en 2010. La défection d'un officier aussi important est très inhabituelle.

Un diplomate nord-coréen installé en Afrique aurait lui aussi fait défection l'an dernier.

Plus de 29 000 Nord-Coréens ont fait défection au Sud depuis la fin de la guerre de 1950-1953. La plupart affirment avoir voulu échapper à la pauvreté et à la dictature. Pyongyang accuse habituellement Séoul d'avoir incité les transfuges à fuir.