NOUVELLES
11/04/2016 09:57 EDT | Actualisé 12/04/2017 01:12 EDT

Le Canada va accroître ses efforts contre la fraude fiscale

Le fisc canadien va accroître ses efforts pour lutter contre la fraude fiscale, espérant récupérer 2,6 milliards de dollars supplémentaires (1,8 md d'euros) sur cinq ans, a indiqué lundi la ministre du Revenu, Diane Lebouthillier.

"Le piège se referme", a déclaré Mme Lebouthillier lors d'une conférence de presse en détaillant une série d'initiatives qu'entend prendre le gouvernement fédéral dans la lutte contre l'évasion et l'évitement fiscal dans la foulée du scandale sur les "Panama Papers".

D'ici fin avril, a-t-elle ajouté, l'Agence du revenu du Canada (ARC) "communiquera" avec quelque 350 Canadiens et 400 entreprises qui ont effectué des virements de fonds de plus de 10.000 dollars vers l'île de Man et qui ont totalisé 860 millions de dollars canadiens (584 millions d'euros) en une seule année.

Ces enquêtes seront étendues à partir de mai à trois autres juridictions réputées être des paradis fiscaux, a-t-elle souligné.

"Grâce aux mesures annoncées aujourd'hui, il n'y aura aucun endroit dans le monde qui permettra à des Canadiens de prendre part en toute impunité à des stratagèmes d'évasion fiscale et d'évitement fiscal", a promis la ministre.

"Ceux qui cachent des revenus et des actifs à l'étranger ou qui font de l'évasion fiscale et évitent de payer les taxes et impôts qu'ils doivent seront identifiés et devront en subir les conséquences".

Le Canada, a ajouté Mme Lebouthillier, participera cette semaine à Paris à une réunion du centre sur les abris fiscaux de l'Organisation de coopération et de développement économique "afin de coordonner" avec ses partenaires "les mesures concernant les renseignements liés à l'affaire Panama Papers".

Dans le budget de l'Etat fédéral présenté le mois dernier, le gouvernement a prévu 444 millions de dollars canadiens sur cinq ans pour améliorer la capacité de l'Agence du revenu du Canada de détecter et de vérifier les cas d'évasion fiscale et lui permettre de poursuivre ceux qui s'y adonnent, tant au Canada qu'à l'étranger.

jl/sab/faa