NOUVELLES
10/04/2016 22:00 EDT | Actualisé 11/04/2017 01:12 EDT

La police évacue les manifestants place de la République à Paris

Les manifestants qui depuis onze jours se retrouvaient pour des "Nuits debout" afin de contester, entre autres, le projet de réforme du code du travail, ont été évacués tôt lundi matin de la place de la République à Paris, a-t-on appris de sources policières.

L'évacuation par la police de la centaine de personnes encore présentes a commencé vers 05H30 (03H30 GMT) et s'est déroulée sans incident.

On ignore à ce stade si cette évacuation signifie que le mouvement "Nuit debout" ne sera plus autorisé à s'installer sur cette place emblématique dans les prochains jours.

Vers 07H30, il n'y avait plus de manifestants et les services de propreté de la ville de Paris, en présence de CRS (policiers anti-émeutes), continuaient de nettoyer et démonter les structures de stands et autres installations mises en place au fur et à mesure, a rapporté un journaliste de l'AFP.

Chaque nuit depuis la journée de mobilisation du 31 mars contre le projet de réforme contesté du code du travail, des manifestants, souvent par milliers, se retrouvent à République dans le cadre de ce mouvement citoyen qui dépasse largement l'opposition à ce projet de loi.

La vaste esplanade draine une foule bigarrée, dont de nombreux jeunes, dans une ambiance de kermesse et de forum altermondialiste, entre stands, réunions de commissions et "assemblées générales". Le mouvement s'est depuis étendu à plusieurs dizaines de villes de province, avec plus ou moins d'affluence.

Des incidents ont toutefois émaillé la "Nuit debout" de Paris dans la nuit de samedi et dimanche, lorsque quelques centaines de personnes ont voulu se rendre au domicile du Premier ministre Manuel Valls. Huit personnes ont été interpellées et des dégradations ont été déplorées par les autorités.

pta-sva-fff/kp/jh