NOUVELLES
11/04/2016 17:34 EDT | Actualisé 12/04/2017 01:12 EDT

La péquiste Mireille Jean remporte l’élection partielle dans Chicoutimi

Le Parti québécois a réussi à conserver la circonscription de Chicoutimi avec l'élection de Mireille Jean. Elle succédera donc à Stéphane Bédard, qui a remis sa démission en octobre dernier.

Un texte de Chantale Desbiens

La candidate a été choisie lors d'une investiture, une semaine après le déclenchement de l'élection. Le chef du Parti québécois, Pierre Karl Péladeau, est venu à plusieurs reprises soutenir Mireille Jean pendant la campagne électorale.

Le Parti québécois détient la circonscription de Chicoutimi depuis 1973, alors que Marc-André Bédard avait été élu.

La libérale Francyne T. Gobeil s'est hissée au second rang. Si le Parti libéral croyait être en mesure de remporter la circonscription de Chicoutimi, la controverse entourant le député de Louis-Hébert, Sam Hamad, et l'arrestation de l'ex-ministre Nathalie Normandeau ont nui à la campagne de Mme Gobeil.

Le taux de participation préliminaire est de 41,68 %. Près de 46 600 électeurs avaient le droit de se prononcer.

Vérifications du Directeur général des élections

Le bureau du Directeur général des élections fera des vérifications sur une mêlée de presse à laquelle le chef péquiste Pierre Karl Péladeau a participé près d'un bureau de scrutin pour voir si elle contrevient à l'article 352 de la loi électorale.

La loi interdit toute publicité partisane sur les lieux des bureaux de vote. M. Péladeau a répondu aux questions des médias à l'extérieur du bureau.