NOUVELLES
11/04/2016 09:30 EDT | Actualisé 12/04/2017 01:12 EDT

Koweït: grève des employés du secteur pétrolier pour un différend salarial

Le syndicat du secteur pétrolier au Koweït a décidé lundi d'entamer "une grève générale" à partir de dimanche après une querelle avec le ministre du Pétrole sur une nouvelle grille de salaires rejetée par les employés.

La décision a été prise au cours d'une assemblée générale d'urgence organisée par le syndicat au lendemain de discussions avec le ministre Anas Saleh conclues sans pouvoir trouver un accord.

Le syndicat a annoncé que la grève débutera dimanche et concernera tous les sites de production de cet émirat du Golfe riche en pétrole.

Le mécontentement des employés du secteur pétrolier a débuté quand le Koweït, tout comme les autres pays producteurs, a annoncé à mettre en place des mesures d'austérité pour réduire les dépenses publiques afin de combler un déficit budgétaire creusé par la chute mondiale des cours du pétrole.

Le gouvernement koweïtien a ainsi introduit une nouvelle grille de salaires s'appliquant à tous les fonctionnaires et souhaite y inclure les quelque 20.000 employés du secteur pétrolier, ce qui impliquerait automatiquement une baisse de leurs revenus.

Selon le président du syndicat Saif al-Qahtani, les employés ont fait plusieurs propositions au cours de la réunion de dimanche avec le ministre mais elles ont toutes été rejetées.

Le syndicat proteste également contre des plans visant à privatiser une partie du secteur pétrolier.

Le Koweït, quatrième producteur de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), produit près de trois millions de barils par jour.

Les salaires des employés de ce secteur sont considérablement plus élevés que ceux des autres fonctionnaires koweïtiens.

oh/ak/mer/bpe