NOUVELLES
11/04/2016 11:42 EDT | Actualisé 12/04/2017 01:12 EDT

Italie - Palerme change d'entraîneur... encore

Le président du club italien de Palerme Maurizio Zamparini a procédé lundi à un nouveau changement d'entraîneur, le huitième d'une saison catastrophique pour le club sicilien, avec le renvoi de Walter Novellino, remplacé par Davide Ballardini.

Zamparini est un grand spécialiste des changements de technicien mais il est en train cette saison de battre tous ses records.

Il s'agit en effet du huitième changement d'entraîneur de la saison pour Palerme, actuellement 18e du classement et qui risque la relégation.

Ballardini, rappelé lundi, avait d'ailleurs déjà dirigé l'équipe entre le 10 novembre 2015 et le 11 janvier 2016.

Les changements d'entraîneur à Palerme donnent le tournis. Giuseppe Iachini a commencé la saison avant d'être remplacé par Ballardini. Celui-ci a été limogé et remplacé par l'ancien international argentin Guillermo Barros Schelotto après un intérim d'un match assuré par Fabio Viviani.

Mais Barros Schelotto n'a jamais pu s'asseoir sur le banc faute de diplôme en règle et a été représenté par deux membres du staff. Puis l'Argentin est parti entraîner dans son pays.

Iachini a donc été rappelé pour reprendre l'équipe. Trois semaines plus tard, il a démissionné et a été remplacé le 10 mars par Novellino qui a donc tenu un mois.

Dimanche soir, Palerme a été écrasé 3-0 à domicile par la Lazio Rome dans une ambiance très tendue, le match étant interrompu à deux reprises à cause de jets de pétards et de fumigènes sur la pelouse.

"Palerme est impossible à regarder. Lors des deux derniers matches, l'équipe a pris six buts, elle a pris un point en quatre matches", a expliqué Zamparini, cité dans La Gazzetta dello Sport, pour justifier ce nouveau changement d'entraîneur.

"Ca n'est pas facile, j'aime Novellino parce qu'il m'a amené en Serie A il y a 25 ans. Mais il a un peu vieilli", a-t-il ajouté, avant d'estimer qu'une relégation en Serie B ne serait "pas la fin du monde".

Selon le décompte des médias italiens, Zamparini aurait procédé à 57 changements d'entraîneur en 29 ans dans le football (à Venise puis Palerme).

stt/chc