NOUVELLES
11/04/2016 07:23 EDT | Actualisé 11/04/2016 07:26 EDT

Des milliards d'investissements canadiens à la Barbade, sans échange d'information fiscale

Richard Cummins via Getty Images
Parliament Building in Bridgetown

Alors que le gouvernement Trudeau doit annoncer lundi de nouvelles mesures pour lutter contre l'évasion fiscale, les investissements canadiens à destination de quatre « paradis fiscaux », dont la Barbade, ont augmenté de 12 % en dix ans, selon des documents du ministère des Affaires étrangères et du Commerce international obtenus par Radio-Canada.

Un article de Bahador Zabihiyan

« Les États-Unis restent la plus importante destination pour les investissements directs canadiens à l'étranger, alors que les juridictions faiblement taxées ont gagné en importance », indique un document préparé par les fonctionnaires pour la ministre du Commerce international, Chrystia Freeland, en novembre dernier.

Ainsi, les investissements directs canadiens vers les « paradis fiscaux » de la Barbade, des Bermudes, des îles Caïmans et des îles Vierges britanniques ont augmenté de 12 % entre 2004 et 2014, selon le document obtenu par Radio-Canada à la suite d'une demande d'accès à l'information.

Galerie photo Les grands noms des «Panama Papers» Voyez les images