NOUVELLES
11/04/2016 10:31 EDT | Actualisé 12/04/2017 01:12 EDT

France: près de 650 millions d'euros pour les policiers et gendarmes, très sollicités depuis les attentats

Près de 650 millions d'euros seront accordés aux forces de l'ordre françaises d'ici 2020 dans le cadre d'un protocole de valorisation des carrières signé lundi, alors que policiers et gendarmes ont vu leur charge de travail très alourdie par les attentats de 2015.

Cet accord concrétise les promesses faites par le présidente François Hollande en octobre 2015, après une manifestation de plusieurs milliers de policiers devant le ministère de la Justice.

Près de 400 millions d'euros seront destinés à la police et 250 millions à la gendarmerie, ont affirmé à la presse des syndicats des forces de l'ordre, qui ont salué l'accord obtenu dans un contexte budgétaire contraint.

"Le contexte de menace terroriste et le suremploi des forces de l'ordre envoyées en première ligne dans le cadre de la COP 21 et bientôt de l'Euro ont permis d'aboutir à cet accord équilibré", s'est félicité Jean-Claude Delage, secrétaire général du syndicat Alliance, majoritaire chez les gardiens de la paix et gradés de la police.

Un total de 120.000 policiers, gendarmes et militaires sont déployés "sur l'ensemble du territoire" français depuis les attentats jihadistes du 13 novembre, qui ont fait 130 morts et 350 blessés à Paris, selon le ministère de l'Intérieur.

Quelque 11.000 policiers et gendarmes avaient été affectés à la sécurité de la conférence de l'Onu sur le climat (COP 21) en décembre près de Paris et un important dispositif est également prévu pour sécuriser l'Euro 2016 de football (10 juin-10 juillet).

pta/chp/lpt