NOUVELLES
11/04/2016 13:34 EDT | Actualisé 12/04/2017 01:12 EDT

Brésil: le vice-président se voit déjà président dans un discours qui a fuité "accidentellement"

Le vice-président du Brésil, Michel Temer, a "accidentellement" fait fuiter lundi un message audio contenant son discours à la nation au cas où la procédure en destitution de la présidente Dilma Rousseff allait à son terme.

L'apparition sur plusieurs sites internet dans l'après-midi de cette bande-son de 14 minutes où M. Temer s'adresse au "peuple brésilien" a immédiatement été interprétée par les soutiens de la chef d'Etat comme une nouvelle preuve du "coup d'Etat" constitutionnel ourdi par l'opposition dont elle serait victime.

L'entourage du vice-président a expliqué au quotidien Folha qu'il était en train de s'entraîner "sur son téléphone portable quand ça a été envoyé accidentellement".

Dans le discours de ce responsable devenu opposant à la présidente, M. Temer avance que sa "grande mission désormais est d'apaiser le pays, l'unification du pays". Il y appelle tous les partis à travailler ensemble "pour sortir le pays de la crise".

M. Temer accèderait automatiquement au pouvoir pour une durée maximale de 180 jours si la procédure de destitution arrivait au Sénat et que ce dernier l'approuvait à une majorité simple. La présidente est accusée d'avoir maquillé les comptes publics.

sms/ybl/lpt