NOUVELLES
11/04/2016 10:20 EDT | Actualisé 12/04/2017 01:12 EDT

Attaques de la guérilla au Pérou : dix morts selon un nouveau bilan

Dix personnes, dont huit soldats, ont été tuées samedi au Pérou dans deux attaques attribuées par les autorités à d'anciens membres de la guérilla maoïste, selon un nouveau bilan communiqué lundi par l'armée.

Un précédent bilan, établi dimanche, faisait état de sept morts, dans ces attaques survenues à la veille du premier tour de l'élection présidentielle, qui s'est malgré tout déroulé dans le calme.

Le bilan s'est alourdi avec la découverte des corps de deux soldats portés disparus, a expliqué l'armée, qui a précisé que deux civils faisaient aussi partie des victimes.

Les guérilleros avaient mené samedi une attaque dans la région centrale de Hunin, zone de jungle considérée comme un bastion de l'ex-guérilla et grande productrice de coca, contre des soldats qui emmenaient des hommes surveiller le scrutin dans le district de Santo Domingo de Acobamba.

Lors d'une deuxième attaque, des hommes avaient visé un bateau de l'armée sur la rivière Apurimac, dans le district de Yochegua, situé dans la région d'Ayacucho (sud-est), blessant deux soldats, selon les autorités.

Les autorités ont attribué ces attaques à des éléments restants du Sentier Lumineux, guérilla maoïste au centre d'un conflit, entre 1980 et 2000 avec l'Etat et le Mouvement révolutionnaire Tupac Amaru (guévariste), qui a fait fait 70.000 morts ou disparus.

Le président péruvien Ollanta Humala avait condamné samedi ces "actes de démence", affirmant que "le terrorisme et ceux qui s'allient à lui n'ont aucune place dans notre société et notre famille".

Keiko Fujimori, fille de l'ex-président controversé Alberto Fujimori (1990-2000), est arrivée dimanche largement en tête du premier tour de l'élection présidentielle, se qualifiant pour le second tour le 5 juin.

M. Fujimori, a été condamné en 2009 à 25 ans de prison pour avoir commandité deux massacres perpétrés par un escadron de la mort en 1991-1992, dans le cadre de la lutte contre le Sentier Lumineux.

ljc/rlp/ka/lpt