NOUVELLES
09/04/2016 04:14 EDT | Actualisé 10/04/2017 05:12 EDT

Le nouveau président de Desjardins dit vouloir un réel retour aux valeurs coopératives

Desjardins

MONTRÉAL — Le nouveau président et chef de la direction du Mouvement Desjardins, Guy Cormier, dit vouloir aligner l'institution financière sur ses valeurs coopératives d'origine pour qu'elle regagne le coeur des Québécois.

Il a d'ailleurs promis, au cours de son mandat, d'accorder une attention particulière aux besoins des régions et des jeunes.

Il a tenu ces propos lors d'une allocution offerte samedi aux délégués des caisses réunis lors des assemblées générales annuelles de l'institution coopérative, au Palais des congrès de Montréal.

M. Cormier a d'ailleurs soutenu que les valeurs coopératives qui animent le mouvement ne sont pas opposées à la performance financière.

L'argent doit toujours être au service des membres et des collectivités et jamais le contraire, a-t-il déclaré sous une volée d'applaudissements.

Quant à la question des ristournes, le nouveau président ne l'a pas évoquée dans son allocution, mais en point de presse par la suite, il a indiqué qu'une grande réflexion à ce sujet s'amorcerait sous sa gouverne.

Il a ainsi décrit ses trois grandes ambitions pour son mandat: aligner Desjardins sur sa raison d'être, exploiter le plein potentiel du groupe financier coopératif et investir dans les personnes.

À cet égard, ses propos au sujet du développement régional et de ne pas avoir un plan global pour tous — mais plutôt donner aux régions les moyens de se développer en fonction de leurs réalités locales — ont été particulièrement bien accueillis par les centaines de délégués des caisses présents.

L'assemblée était aussi l'occasion de la passation de pouvoir entre lui et Monique F. Leroux, qui a tenu les rênes du Mouvement coopératif pendant huit ans.

VOIR AUSSI:


Galerie photoLe REER: cinq questions de base Voyez les images


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter