Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Une cérémonie toute madelinienne pour la famille Lapierre

C'est aujourd'hui que seront célébrées les funérailles de l'ex-ministre fédéral et chroniqueur Jean Lapierre, de sa conjointe Nicole Beaulieu et de quatre membres de sa famille soit ses frères Marc et Louis, sa sœur Martine et son père, Rodrigue. La cérémonie a lieu aux Îles-de-la-Madeleine où l'ensemble de la communauté, tissée serrée, se sent concernée par le drame.

Le cortège funèbre quittera le salon funéraire vers 9h30 et parcourra environ une vingtaine de kilomètres jusqu'à Bassin, le village natal de Jean Lapierre, sur l'île du Havre-Aubert. La cérémonie devrait débuter à 10h, heure des Îles, à l'église Saint-François-Xavier.

Des gens étaient déjà à l'église, tôt vendredi matin, pour mettre la main aux derniers préparatifs. L'église peut accueillir jusqu'à 700 personnes.

Jeudi, des centaines de Madelinots se sont déplacés pour rendre hommage aux défunts et réconforter les familles Lapierre et Cormier, les deux grandes familles madeliniennes touchées par le drame. De la famille, il ne reste que la mère des enfants Lapierre, Lucie Cormier, et sa fille, Laure Lapierre.

Solidarité et réconfort

L'ex-maire des Îles-de-la-Madeleine, Joël Arseneau, estime que cette solidarité fait partie de l'ADN des Madelinots. « Lorsqu'un coup dur arrive, illustre M. Arseneau, on va voir son voisin. Et ton voisin vient te voir quand ça va mal. On sait qu'on ne pourra pas aller ailleurs que chez le voisin parce que nous sommes des insulaires. »

Le père Claude Gosselin qui assistera le père Réjean Coulombe lors de la cérémonie funèbre manque de mots pour dire à quel point la communauté est toujours ébranlée par la tragédie. « Il faut accepter d'être impuissant parfois, ça laisse de la place à d'autres mots, du silence, des gestes », commente le prêtre.

L'homme d'Église croit que les Madelinots ont besoin d'échanger entre eux, de se parler. « Partout, où on va, les gens ne parlent que de ça, constate le père Gosselin. La vigile qui a eu lieu, mardi dernier, qui a rassemblé 800 personnes, a fait du bien. Après ça, les gens disaient, ça nous a fait du bien de traverser ça ensemble. »

Il souhaite que la célébration apporte la paix aux Madelinots et aux familles. « Je pense que cette paix vient au milieu de nous lorsqu'on est rassemblé », ajoute le père Gosselin.

Une seconde cérémonie en hommage à Jean Lapierre et à sa conjointe, Nicole Beaulieu, aura lieu à Montréal, le 16 avril.

L'accident a aussi coûté la vie aux deux pilotes, Pascal Gosselin et Fabrice Labourel. Les funérailles de Pascal Gosselin se dérouleront, samedi, à La Prairie. Les détails du service funèbre de Fabrice Labourel ne sont pas connus.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.