Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Réunion du Conseil Otan-Russie "dans les deux prochaines semaines", une première depuis 2014

L'Otan aura "dans les deux prochaines semaines" ses premières discussions officielles avec la Russie depuis 2014, a annoncé vendredi l'Alliance, signe d'un redoux dans des relations mises à mal par le conflit en Ukraine.

La rencontre se déroulera à Bruxelles au siège de l'Otan, au niveau des ambassadeurs, et se concentrera sur la crise ukrainienne "et le besoin de mettre totalement en application les accords (de paix) de Minsk" de 2015, selon le communiqué du secrétaire général de l'Alliance atlantique, Jens Stoltenberg.

"Nous discuterons des activités militaires, avec une attention particulière sur la transparence et la réduction des risques", précise M. Stoltenberg.

"Cette réunion est la continuation de notre politique de dialogue, comme convenu par les chefs d'Etat et de gouvernement de l'Otan. En même temps, il n'y aura pas de retour à la normale, tant que la Russie ne respectera pas de nouveau la loi internationale", explique le communiqué.

Les discussions porteront également sur la situation en Afghanistan, "y compris des menaces terroristes régionales", ajoute-t-il.

L'Otan dispose encore de milliers de soldats en Afghanistan dans le cadre d'une mission d'assistance aux forces locales confrontées à l'insurrection des talibans pourtant conviés à des pourparlers de paix par le pouvoir afghan.

Dès janvier dernier, le secrétaire général avait fait état d'une possible rencontre Otan-Russie, soulignant que le dialogue politique n'avait jamais été fermé, malgré l'arrêt de toute coopération pratique avec Moscou après l'annexion de la Crimée en mars 2014.

"Dans les moments difficiles, il est important de discuter. Cela montre que nous sommes engagés à poursuivre le dialogue politique", a confié vendredi à l'AFP un responsable de l'Otan, sous couvert d'anonymat.

Selon cette source, Jens Stoltenberg a évoqué la question au cours d'une rencontre à Munich en février avec Sergueï Lavrov, le ministre russe des Affaires étrangères.

De nouvelles consultations sont prévues pour fixer la date précise de cette première rencontre en près de deux ans, a ajouté le responsable.

La précédente rencontre entre l'Otan et la Russie avait eu lieu en juin 2014.

L'annexion par Moscou de la péninsule de Crimée, puis le début de l'offensive dans l'est de l'Ukraine des rebelles séparatistes soutenus par les Russes, selon les Occidentaux, ont refroidi les relations entre l'Otan et la Russie comme jamais depuis la fin de la Guerre froide.

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry s'était rallié à l'idée de renouer le dialogue avec Moscou en décembre, sur fond de rapprochement en vue d'un règlement de la crise syrienne, entraînant les alliés d'Europe occidentale dans son sillage.

bmm-mla/agr/gl/bds

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.