DIVERTISSEMENT
08/04/2016 03:06 EDT

Les «Recettes Pompettes» seront diffusées, «n'en déplaise aux rageux»

"Nous faisons confiance à notre public pour bien faire la part des choses." L'équipe des "Recettes pompettes", la nouvelle émission de Youtube dans laquelle des célébrités cuisinent tout en étant alcoolisées, a tenu à répondre aux critiques dans un message posté sur sa page Facebook vendredi 8 avril.

Alors que le premier épisode ne doit être diffusé que mercredi 13 avril sur Youtube, l'Association nationale de prévention en alcoologie et addictologie (Anpaa) est montée au créneau lundi, avant que le ministère de la Santé ne demande au producteur de "renoncer à l'émission".

Mais l'équipe du programme explique que la diffusion aura bien lieu mercredi, "n'en déplaise aux rageux".

Bonsoir à tous,Nous tenons à vous annoncer officiellement le maintien de la mise en ligne du premier épisode de "...

Posted by Recettes Pompettes on Friday, April 8, 2016

Pour se défendre, elle rappelle ce qu'elle avait déjà dit à travers la voix de Monsieur Poulpe, l'ex-mister météo de Canal+, sur le plateau du Petit journal de Canal+. Elle explique notamment que plusieurs messages "de prévention" ont été insérés dans le programme, diffusé sur Internet et non à la télévision (la loi Evin interdisant de faire la publicité de l'alcool à l'antenne, ou d'en donner une image positive), et qu'il est une "adaptation d'un format canadien lui-même accessible à tous publics".

LIRE AUSSI:

Le ministère de la Santé de la France demande le retrait des «Recettes Pompettes»

"Le contenu du programme n’incite nullement les mineurs à une consommation excessive d’alcool", écrit l'équipe du programme. "C'est une émission d'humour, bienveillante pour ses invités, qui permet de les découvrir de manière décomplexée", explique-t-elle encore. Les "Recettes pompettes" disent soutenir "l'ensemble des démarches de prévention et de lutte contre les méfaits de l'alcool".

"La demande d’annulation de la diffusion du programme a été demandée sans aucune discussion préalable sur le contenu exact de l’émission, ce qui est vexant", termine-t-elle. "Et honnêtement, a-t-on vraiment envie de vexer Monsieur Poulpe ? On est bien d'accord."