Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Québec prévoit investir 4,7 milliards $ dans le réseau routier d'ici trois ans

MONTRÉAL — Québec prévoit des investissements de 4,7 milliards $ dans le réseau routier de la province au cours des trois prochaines années, mais le détail de ces investissements sera dévoilé à la pièce dans les régions concernées.

Le ministre des Transports, Jacques Daoust, a rendu publiques les grandes lignes du plan d'investissement 2016-2018, vendredi à Montréal, mais n'y avait pas inclus les principaux projets des régions de Montréal, Laval et la Montérégie qui, comme les autres régions, permettront au gouvernement Couillard de faire des annonces séparées.

Il s'agit d'une réduction marginale par rapport au plan précédent, qui prévoyait 163 millions $ de plus, mais celui de cette année se démarque par une importante hausse des sommes consacrées à la réfection des chaussées, qui passe de 830 millions $ à 1,245 milliard $.

En contrepartie, la prévision budgétaire pour la conservation des structures, soit les ponts, viaducs et échangeurs, est réduite de 588 millions $ par rapport au plan précédent, le plan prévoyant des interventions sur 1228 structures, soit 165 de moins que dans le plan de l'an dernier.

La réaffectation des sommes permettra au ministère d'intervenir sur 3200 kilomètres de route, soit plus de 1130 kilomètres de plus que dans le plan précédent.

Ces investissements devraient permettre de créer ou maintenir 31 500 emplois, selon le ministère.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.