Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Ce Playmobil sexiste crée la polémique

Avez-vous déjà vu un Playmobil en surpoids? Depuis mercredi 6 avril, on peut voir sur la page Facebook de la marque, l'un des personnages féminins penser à faire un régime pour cet été. Et ça ne fait pas rire tout le monde.

Visiblement en train de manger des fruits, elle s'imagine en maillot de bain sur la plage. Mais avant d'y être, il va falloir "manger équilibré" indique le post. Aussitôt les internautes se sont empressés de répondre, accusant la marque de sexisme et de "grossophobie".

Sur Facebook, le gestionnaire de communauté s'est finalement excusé, deux jours après la publication. "Chers fans, nous regrettons la façon dont notre post "Manger équilibré" a pu être interprété. Nous sommes désolés que certains aient pu y voir un propos sexiste ou moralisateur, qui serait en effet inapproprié de la part d'une marque de jouets."

Pourtant, ce n'est pas la première fois que celle-ci est pointée du doigt. Il y a près d'un an, le magazine Femme actuelle présentait "Madame Playmobil" comme "une fée du logis", qui peut être "infirmière mais jamais médecin, ménagère mais jamais pilote d’avion".

Le 28 janvier dernier, Mattel avait de son côté annoncé le lancement d'une nouvelle Barbie, plus en rondeurs. Une manière de se moderniser et d'éteindre toutes les polémiques. Mais dans le monde des jouets, les stéréotypes ont toujours la vie dure...

Voir aussi:

Confiscation cabinets
Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.