POLITIQUE
08/04/2016 05:38 EDT | Actualisé 08/04/2016 05:38 EDT

Objectifs de financement de 150 000$ : La ministre Rita de Santis corrige le tir

QUÉBEC – Dans l’eau chaude pour avoir qualifié les objectifs de financement de 150 000$ sous Jean Charest de «peanuts», la ministre de Santis a tenu à «rectifier les faits» par communiqué vendredi en début de soirée.

La ministre responsable de la Réforme des institutions démocratiques affirme avoir pris note des réactions à ses propos. «Je ne banalise pas la situation : on m'a demandé de comparer les objectifs de financement d'autres provinces et celles qui se pratiquaient auparavant au Québec, mais je n'approuve aucunement des pratiques douteuses», écrit-elle.

«Loin de vouloir minimiser le passé, la ministre rappelle que les objectifs de financement actuels varient entre 5 000 $ et 10 000 $ et s'adressent à tous les comtés et aucun objectif supplémentaire n'est demandé aux ministres», ajoute le communiqué.

Au cours d’un point de presse plus tôt vendredi, la ministre a affirmé qu’un objectif de financement de 150 000 $, c'est «des peanuts», surtout si on compare avec ce qui se fait ailleurs.

«Bien, quand on voit les objectifs que certains ministres ont en Ontario et en Colombie-Britannique, les 100 000$ et 150 000$ ressemblent à des penauts. Je veux dire, eux c’est 500 000$.», a-t-elle affirmé en anglais.

Avec La Presse Canadienne