Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Mohamed Abrini, recherché en lien avec les attentats de Paris, aurait été arrêté

Mohamed Abrini, un Belge de 31 ans recherché dans le cadre de l'enquête sur les attentats terroristes du 13 novembre à Paris, a été arrêté vendredi, rapporte la télévision publique flamande VRT ainsi qu'une source policière qui s'est confiée à l'AFP.

Selon la VRT, il s'agirait « probablement » de l'« homme au chapeau » dont l'image a été captée dans une vidéo de surveillance de l'aéroport de Bruxelles le 22 mars, en compagnie des deux kamikazes qui s'y sont finalement fait exploser.

Le parquet fédéral belge se contente pour sa part de dire qu'elle a effectué plusieurs arrestations en lien avec les attentats de Bruxelles, mais sans nommer Abrini.

Abrini se trouvait avec Salah Abdeslam dans une Clio noire qui a été filmée dans une station-service de Ressons, dans l'Oise, deux jours avant les attentats de Paris, qui ont fait 130 morts et 413 blessés.

Cette Clio noire, louée par Abdeslam et immatriculée en Belgique, a été retrouvée place Albert-Kahn dans le 18e arrondissement de Paris, trois jours après les attentats. Les enquêteurs croient qu'Abdeslam l'a utilisée pour déposer trois kamikazes au stade de France.

Mohamed Abrini, qui s'est déjà rendu combattre en Syrie, a grandi dans la commune bruxelloise de Molenbeek, à l'instar des frères Abdeslam.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.