Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

La capsule Dragon, de SpaceX, a décollé vers la Station spatiale internationale

SpaceX a lancé vendredi sa capsule non habitée Dragon vers la Station spatiale internationale (ISS), marquant la reprise des missions de fret de la société californienne vers l'avant-poste orbital neuf mois après un accident de son lanceur.

La fusée Falcon 9 s'est arrachée de son pas de tir de la station de l'US Air Force de Cap Canaveral, en Floride (sud-est), comme prévu à 20H43 GMT (16H43 locales), selon les images retransmises en direct par la Nasa.

SpaceX doit une nouvelle fois tenter de faire redescendre le premier étage de sa fusée et le faire se poser en douceur sur une plateforme flottant dans l'Atlantique.

SpaceX avait réussi pour la première fois en 2015 à faire atterrir l'engin de 70 mètres de haut sur la terre ferme, en Floride peu après un lancement.

Mais l'entreprise sous-traitante de la Nasa n'est jusqu'alors jamais parvenue à reproduire la manoeuvre sur une barge en mer, après maintenant cinq tentatives.

Le vaisseau Dragon devait atteindre l'orbite terrestre moins de dix minutes après le lancement. Il doit rejoindre l'ISS à 400 kilomètres d'altitude tôt dimanche.

Dragon y livrera 3,1 tonnes de provisions, de matériel scientifique et un module gonflable habitable de 1,4 tonne fabriqué par la société américaine Bigelow. Ce module sera attaché à la Station pour le tester, ce qui sera une première.

js/bdx

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.