Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

France: légère hausse de la fréquentation touristique étrangère en 2015 malgré les attentats

La France reste la première destination touristique mondiale avec un record de 84,5 millions de visiteurs étrangers en 2015, même si les attentats de novembre ont limité à 0,9% la progression de cette fréquentation sur un an.

Le ministre des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault a "salué d'excellents chiffres" vendredi et réaffirmé que l'objectif du pays "reste d'accueillir 100 millions de touristes étrangers par an en France d'ici 2020".

La fréquentation de visiteurs internationaux a même dépassé le cap des 85 millions si l'on intègre les départements et collectivités d'outremer.

Jean-Marc Ayrault a souligné que la progression du nombre de visiteurs internationaux en France métropolitaine était "notamment dûe à la hausse spectaculaire du nombre de touristes asiatiques (+22,7%)".

"Les attentats qui ont frappé Paris en novembre ont limité cette progression, en particulier dans la capitale", a déploré le ministre.

Ainsi, la fréquentation étrangère était en hausse de 1,8% sur les trois premiers trimestre de l'année, mais elle a plongé de 3,1% au dernier trimestre. Paris a particulièrement souffert, avec une chute de 15% en novembre/décembre.

En août dernier, son prédécesseur Laurent Fabius, prédécesseur de Jean-Marc Ayrault, avait indiqué que la France se dirigeait pour 2015 "vers un nouveau record mondial, en espérant que "les 85 millions" soient dépassés.

Jean-Marc Ayrault a réaffirmé vendredi que l'objectif de la France "reste d'accueillir 100 millions de touristes étrangers par an en France dès 2020".

Jeudi, l'Institut national de la statistique (Insee) a annoncé qu'en 2015, la fréquentation des hébergements touristiques avait progressé de 2% en 2015 en France métropolitaine mais que cette progression avait été portée par les touristes français, les attentats de novembre à Paris (130 morts) ayant fait chuter la venue de vacanciers étrangers.

Les nuitées étrangères se sont ainsi repliées de 6,3% au mois de novembre et de 16,5% en décembre dans l'ensemble des hébergements, selon l'Insee.

kd/cb/nou/mr

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.