Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Espagne/32e journée: la Liga bouge encore, Messi veut son 500e but

Et si le Championnat d'Espagne n'était pas encore joué? Menacé par le duo Atletico-Real, le leader Barcelone ne doit pas flancher samedi pour la 32e journée sur le terrain de la Real Sociedad, où Lionel Messi visera le 500e but de sa carrière professionnelle.

A ce stade, il n'y a pas le feu pour le FC Barcelone. Solide leader de la Liga (76 pts), le club catalan garde six longueurs d'avance sur l'Atletico (2e, 70 pts) et sept sur le Real Madrid (3e, 69 pts) à sept journées de la fin, avec en outre l'avantage d'une différence de buts particulière favorable sur ses deux poursuivants.

Mais la victoire du Real au Camp Nou le week-end dernier (2-1) a relancé les deux clubs madrilènes au classement et mis fin à la série d'invincibilité barcelonaise après 39 matches sans défaite toutes compétitions confondues, un record en Espagne.

"L'équipe la plus régulière gagnera la Liga, et pour le moment, c'est nous, mais nous devons continuer à le mériter", a prévenu l'entraîneur blaugrana Luis Enrique.

En tout cas, la victoire mardi en quarts de finale aller de Ligue des champions contre l'Atletico (2-1) a permis aux Catalans de chasser tout doute en plein sprint final. Mais pour confirmer leur mainmise sur le Championnat, ils doivent faire le plein de points samedi au stade Anoeta de Saint-Sébastien (18h30 GMT).

Problème: le Barça n'y a pas gagné depuis neuf ans (quatre défaites, deux nuls) et il sera privé samedi de Luis Suarez, suspendu.

En son absence, Lionel Messi sera en première ligne: le quintuple Ballon d'Or n'est plus qu'à une unité du 500e but de sa carrière professionnelle, club et sélections confondus. Franchir cette barre symbolique ferait du bien à l'attaquant argentin, qui sera jugé en mai pour fraude fiscale présumée et a été éclaboussé cette semaine dans le scandale des "Panama Papers".

L'euphorie née de la victoire dans le clasico est brusquement retombée: avec une défaite 2-0 à Wolfsburg mercredi en quarts de finale aller de Ligue des champions, le Real Madrid s'est placé dans une situation très délicate avant le match retour mardi prochain.

Focalisés sur la nécessité d'une folle "remontada" (remontée), les Madrilènes vont avoir besoin de l'appui de leur public. Pour cela, pas d'autre recette que de battre Eibar samedi au stade Santiago-Bernabeu (14h00 GMT) en Liga pour se faire pardonner ce que Zidane a appelé un "non-match".

"Je crois que le public va être avec nous. Mardi, nous jouons notre saison mais nous le savons clairement", a lancé le Français vendredi en conférence de presse.

Une victoire samedi aurait aussi l'avantage d'entretenir les maigres espoirs du Real en Liga. "L'important est avant tout de ne pas perdre de points supplémentaires, nous en avons déjà perdu trop", a souligné Zidane.

Hélas pour le Français, il va devoir reconstruire une nouvelle fois sa défense alors que Raphaël Varane (mollet) est convalescent et Sergio Ramos suspendu, ce qui devrait déboucher sur une charnière centrale Pepe-Nacho. Quant à Karim Benzema (genou), il manquera aussi à l'appel en attaque.

La facture est salée pour l'Atletico Madrid: battu mardi à Barcelone en C1 (2-1), le club "colchonero" a en outre dû batailler pendant près d'une heure à dix contre onze.

Cette débauche d'énergie laisse craindre un contrecoup samedi sur le terrain de l'autre club de la capitale catalane, l'Espanyol (16h15 GMT).

"Tous ces efforts vont se faire sentir samedi. Il faudra une nouvelle fois faire un effort énorme", a souligné mardi l'entraîneur de l'Atletico Diego Simeone.

Mais avec un Antoine Griezmann en pleine forme (19 buts en Liga) et une solidarité indéfectible, l'Atletico peut espérer un bon résultat avant de s'attaquer au défi de son quart retour contre le Barça mercredi prochain.

Le programme (en heures GMT):

Vendredi:

(18h30) Grenade - Malaga

Samedi:

(14h00) Real Madrid - Eibar

(16h15) Espanyol Barcelone - Atletico Madrid

(18h30) Real Sociedad - FC Barcelone

(20h05) Betis Séville - Levante

Dimanche:

(10h00) Sporting Gijon - Celta Vigo

(14h00) Valence - Séville FC

(16h15) Villarreal - Getafe

(18h30) Athletic Bilbao - Rayo Vallecano

Lundi:

(18h30) Deportivo La Corogne - Las Palmas

Classement: Pts J G N P bp bc dif

1. FC Barcelone 76 31 24 4 3 87 26 61

2. Atletico Madrid 70 31 22 4 5 51 15 36

3. Real Madrid 69 31 21 6 4 89 29 60

4. Villarreal 57 31 16 9 6 39 26 13

5. Celta Vigo 49 31 14 7 10 44 52 -8

6. Athletic Bilbao 48 31 14 6 11 49 40 9

7. FC Séville 48 31 13 9 9 44 37 7

8. Malaga 40 31 10 10 11 30 29 1

9. Eibar 38 31 10 8 13 43 44 -1

10. Real Sociedad 38 31 10 8 13 39 42 -3

11. Deportivo La Corogne 37 31 7 16 8 40 44 -4

12. Las Palmas 36 31 10 6 15 34 43 -9

13. Espanyol Barcelone 36 31 10 6 15 32 57 -25

14. Valence CF 34 31 8 10 13 34 38 -4

15. Betis Séville 34 31 8 10 13 28 45 -17

16. Rayo Vallecano 31 31 7 10 14 43 63 -20

17. Grenade 29 31 7 8 16 33 57 -24

18. Sporting Gijon 28 31 7 7 17 32 52 -20

19. Getafe 28 31 7 7 17 28 54 -26

20. Levante 25 31 6 7 18 28 54 -26

jed/dhe/agu

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.