Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Elections en RDC : l'insistance de l'ONU sur les délais constitutionnels "frise l'irresponsabiité" (Kinshasa)

Le ministre congolais des Affaires étrangères Raymond Tshibanda a déclaré vendredi à Kinshasa que la pression des Nations unies et de l'opposition congolaise en faveur de la tenue de l'élection présidentielle dans les délais constitutionnels frisait "l'irresponsabilité".

"On peut débattre des délais constitutionnels six mois, un an, dix ans avant les élections, il n'y a pas de problème, mais continuer à en appeler à cela à six mois, à sept mois (de l'échéance) alors que vous savez qu'objectivement il devient difficile de les faire dans ce délai, je pense que cela frise l'irresponsabilité", a affirmé le ministre à la presse.

mj/jhd

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.