Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Attentats de Paris: Mohamed Abrini, un suspect-clé, interpellé en Belgique

Mohamed Abrini, l'un des suspects-clés des attentats de Paris, a été interpellé vendredi, a-t-on appris de source policière, confirmant une information de la télévision flamande VRT.

Il a été arrêté dans la commune bruxelloise d'Anderlecht, a indiqué la VRT.

Aucune précision sur les conditions de son interpellation n'a été fournie à ce stade.

Bien connu des services de police pour de multiples vols ou détentions de drogue, ce Belgo-Marocain de 31 ans (BIEN: 31) est suspecté de complicité dans la préparation des attentats parisiens qui ont fait 130 morts et des centaines de blessés.

Il a grandi dans la commune bruxelloise de Molenbeek à côté de Salah Abdeslam, un des seuls survivants des commandos parisiens, et de son frère Brahim qui s'est fait exploser dans une brasserie parisienne.

Abrini a été vu en compagnie des deux frères Abdeslam dans les jours précédant les tueries à Paris.

Les 10 et 11 novembre, il les accompagne en voiture lorsqu'ils effectuent deux allers-retours entre Paris et Bruxelles pour louer des planques en région parisienne qui serviront au commando.

Le 12, il est repéré en Belgique dans une station-service près de la frontière française dans une des voitures du convoi qui emmènent les assaillants à Paris.

Par ailleurs, le parquet fédéral belge a annoncé "plusieurs arrestations" dans le cadre de l'enquête sur les attentats du 22 mars à Bruxelles (32 morts).

"Le parquet fédéral confirme qu'il y a eu plusieurs arrestations au cours de la journée dans le cadre des attentats à l'aéroport national de Zaventem et à Bruxelles, métro Maelbeek", a-t-il indiqué, se refusant à tout autre commentaire dans l'immédiat.

sde-mla/agr/phv

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.