Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Accusé d'avoir fauché une jeune famille, Yves Martin va demeurer incarcéré

Le juge Jacques Trudel de la Cour du Québec a refusé jeudi de remettre en liberté Yves Martin, un récidiviste de l'alcool au volant, au palais de justice de Chicoutimi.

Accusé de négligence criminelle ayant causé la mort de Mathieu Perron, de Vanessa Tremblay-Viger et de leur fils Patrick, âgé de 4 ans, Martin fait aussi face à une accusation de conduite dangereuse et de conduite avec les facultés affaiblies à la suite de la collision survenue le 1er août 2015 dans le rang Saint-Paul à Laterrière, au Saguenay. La jeune mère de famille était également enceinte au moment de la tragédie.

L'accusé demeurera donc en prison en attendant la tenue de son procès. Son avocat avait notamment offert qu'il porte un bracelet électronique s'il était remis en liberté. Il s'était également engagé à déposer une caution de 100 000 $ et à suivre une thérapie. Mais le juge a catégoriquement refusé.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.