Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Un recueil de Shakespeare vieux de 400 ans découvert dans un manoir écossais

Un exemplaire du Premier folio (First Folio), le premier recueil des oeuvres de William Shakespeare, a été découvert en Écosse et authentifié par une professeure de l'Université d'Oxford.

Le recueil était dissimulé parmi la vaste collection de Mount Stuart, une demeure victorienne située sur l'île de Bute, à l'ouest de la ville de Glasgow.

Il s'agit du 234e exemplaire existant dans le monde de cette oeuvre imprimée en 1623, soit sept ans après le décès de Shakespeare. La valeur de ces recueils varie entre 1 485 000 $ et 2 250 00 $ CAN.

Lors du décès d'Isaac Reed, ce Premier Folio a été vendu à un certain « JW », avant de tomber dans l'oubli et qu'on perde sa trace.

Cette découverte survient peu de temps avant les célébrations du 400e anniversaire du décès de Shakespeare, le 23 avril prochain.

De nombreux événements sont prévus pour l'occasion en Grande-Bretagne, notamment une exposition gratuite sur la Tamise, à Londres. The Complete Walk présentera 37 courts métrages, chacun consacré à une des pièces du plus célèbre dramaturge de langue anglaise.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.