Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Un para-athlète canadien suspendu pour quatre ans

Le Canadien Earle Connor, un spécialiste du para-athlétisme, s'est vu imposer une suspension de quatre ans pour une violation des règles antidopage, a annoncé jeudi le Centre canadien pour l'éthique dans le sport (CCES).

Dans un communiqué, le CCES précise que l'analyse des échantillons recueillis dans le cadre de contrôles en compétition réalisés le 15 avril 2015 et le 28 mai 2015 avait révélé la présence de nandrolone.

En réponse à l'avis du CCES concernant ce résultat d'analyse anormal, Connor a demandé une audition, ainsi qu'il en avait droit, mais ne s'est pas engagé dans le processus d'audition.

Un arbitre a confirmé la violation et lui a imposé une suspension de quatre ans qui prendra fin le 29 juillet 2019.

Durant cette période, il sera interdit à cet athlète de Calgary de participer, peu importe à quel titre, à tout sport organisé signataire du Programme canadien antidopage (PCA), y compris de s'entraîner avec ses coéquipiers.

Connor a remporté des médailles d'or au 100 mètres T42 lors des Jeux paralympiques de 2000 et de 2008. Il a établi des records du monde au 60 mètres en 2006, et au 100 mètres en 2008.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.