Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

La marque Gucci épinglée pour avoir fait poser un mannequin jugé trop maigre

Gucci est dans l’eau chaude pour avoir fait poser un mannequin jugé trop maigre par l’Autorité de régulation des publicités qui a banni la campagne au Royaume-Uni, la décision a été rendue hier, le 6 avril. .Retour sur les faits.

Les images avaient été publiées en décembre 2015 sur le site du Times. Deux modèles étaient visés par cette plainte. La première Madison Stubbington ci-dessous en jaune sur la photo. La plainte n'a pas abouti.

Quant à la deuxième Avery Blanchard, âgée de 17 ans, elle a été jugée trop maigre. C'est la campagne ci-dessous qui a été interdite en Angleterre.

« Son torse et ses bras étaient assez maigres et avaient une taille disproportionnée par rapport à sa tête et à la partie inférieure de son corps. De plus, sa pose allonge son torse et accentue sa taille en sorte qu’elle semble encore plus fine. Nous avons aussi considéré que son air maussade et son maquillage sombre, particulièrement autour des yeux, lui donnaient un aspect décharné» - rapport de l'ASA.

La griffe Gucci s'est défendue ainsi: «le fait que la mannequin ait l’air maladivement mince ou non, est dans une certaine mesure, d’un problème de subjectivité» - voici ce qui a été spécifié dans le rapport de l'ASA. Argument non recevable pour l'institution.

Ces publicités beauté interdites

Les polémiques mode les plus marquantes
Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.