BIEN-ÊTRE
06/04/2016 09:28 EDT | Actualisé 06/04/2016 09:29 EDT

Aerie admet que sa campagne pour hommes était un poisson d'avril

Le monde s’est réjoui la semaine dernière quand Aerie a annoncé une nouvelle campagne prônant la diversité corporelle appelée #AerieMAN, qui montrait les corps divers de quatre hommes. C’était accompagné de la phrase « le vrai vous est sexy ».

PANTS OFF, ZEN ON. Let’s go “ohm” with #AerieMAN Doug…

A photo posted by American Eagle (@americaneagle) on

« Brillant! » avions-nous tous pensé. « Une autre conversation autour de la diversité corporelle fait les manchettes! »

Puis, l’inimaginable est arrivé. Aerie nous a annoncé bêtement que tout ceci n’était qu’un poisson d’avril.

« Certains aspects de #AerieMAN n’étaient que pour la blague, mais nous prenons la diversité corporelle très au sérieux. »

La compagnie parente d’Aerie, American Eagle Outfitters, a indiqué dans un communiqué rendu disponible vendredi qu’ils prouvaient une fois de plus qu’ils n’avaient pas peur de prendre des risques et de rire pour la bonne cause. « La marque révèle aujourd’hui que sa campagne #AerieMAN, mettant en vedette des personnages tous plus uniques les uns que les autres partageant leurs histoires personnelles en sous-vêtements n’était qu’une parodie de la campagne #AerieReal. »

La marque a ensuite poursuivi en promettant de ne « pas retoucher les mannequins masculins en sous-vêtements ou en maillot dès la saison des Fêtes 2016 ».

Pour plusieurs, l’utilisation du corps masculin pour la blague a plutôt mal passé.

« Aerie trouvait que c’était une bonne idée de se moquer du mouvement de diversité corporelle masculin pour le poisson d’avril. C’est dégueulasse de leur part. »

« Vous décidez de faire de la diversité corporelle masculine un poisson d’avril? La diversité corporelle n’est JAMAIS une blague. Vous ne pourriez pas plus vous tromper. »

« C’est tellement dégueulasse, c’est un problème sérieux pour plusieurs hommes et vous en avez fait un poisson d’avril????? »

« La seule blague ici est le fait de magasiner dans vos magasins. »

« #AerieMan n’était pas une blague, mais plutôt une opportunité de sensibiliser les gens sur le positivisme corporel », a indiqué un porte-parole d’American Eagle à Mic.

#Aerieman @notoriouslydapper is bringing the moves to snapchat tomorrow! Follow "aeo"to be sure you see his story.

A photo posted by American Eagle (@americaneagle) on

Par contre, il semble que la campagne n’était pas qu’une blague, au moins pour Brendon Williams de Langford, Colombie-Britannique, qui joue Doug, l’homme qui « a toujours aimé être en sous-vêtements » dans la publicité.

This one just kills me!! 😂😂 #dudeoir #viralpost #hilarious #funny #ridiculous #boudoir #somethingboudoir #handsome

A photo posted by Masika May Photography (@masikamayphotography) on

« Ça a amélioré ma confiance en moi, a dit Williams en entrevue à la Presse Canadienne. Pas tant que je me trouve plus beau, mais je pense que je suis moins stressé de mes défauts. Je ne pense pas que j’ai le plus beau corps au monde, bien sûr, mais ça m’a fait être un peu plus patient envers moi-même. »

Dans une campagne qui célèbre le fait « d’être vous », c’est honteux que la diversité corporelle soit victime d’une blague, particulièrement pour une compagnie qui fait la promotion de la diversité depuis 2014. La mission de la plupart de leurs campagnes est d’arrêter d’utiliser Photoshop et de défier les standards de beauté. Pourquoi en faire une blague?

What makes a REAL man? We think #AerieMAN Devon might have the answer... Don’t just stand there, bust a move!

A photo posted by American Eagle (@americaneagle) on

Quand on parle de diversité corporelle, on ne blague pas.

VOIR AUSSI :

Galerie photo La diversité corporelle sur le tapis rouge Voyez les images