NOUVELLES
05/04/2016 17:38 EDT | Actualisé 06/04/2017 01:12 EDT

Ted Cruz l'emporte au Wisconsin, selon les médias américains; Sanders en avance

Les campagnes de Donald Trump et de Hillary Clinton, les deux meneurs des primaires en vue de l'élection présidentielle de novembre, étaient en voie de subir un ressac au Wisconsin, mardi.

Du côté républicain, Ted Cruz peut encore espérer ralentir, sinon renverser, l'élan de Donald Trump. A peine 35 minutes après le début du décompte, les médias américains avaient donné la victoire au sénateur du Texas. Celui-ci obtient l'appui de 49,1 pour cent des électeurs républicains. M. Trump, qui traverse une période de perturbations, ne recueille que 34,6 pour cent des suffrages. Le gouverneur de l'Ohio, John Kasich, ferme la marche à 13,5 pour cent.

Chez les démocrates, Bernie Sanders n'a pas toujours dit son dernier mot. A 21 h 30, le sénateur du Vermont détenait une avance de 3400 votes devant Mme Clinton.

Il y a 42 délégués en jeu chez les républicains et 86 du côté démocrate.

Avant les primaires de mardi, Donald Trump menait la course du côté républicain, comptant 740 délégués. Ted Cruz en avait 474 et John Kasich 145. Pour être élu au premier tour, un candidat doit avoir l'appui de 1237 délégués.

Chez les démocrates, Hillary Clinton domine grâce à l'appui des superdélégués, les dirigeants et élus du parti. Mme Clinton peut compter sur l'appui de 1742 délégués, 691 de plus que Bernie Sanders.