NOUVELLES
05/04/2016 00:27 EDT | Actualisé 05/04/2017 01:12 EDT

"Panama Papers": la Conmebol demandera réparation si elle a été lésée

La Confédération sud-américaine de football (Conmebol) demandera réparation en justice si les révélations des "Panama Papers" montrent qu'elle a été lésée d'une quelconque façon, a assuré lundi son président Alejandro Dominguez.

"Tout ce qui apparaitra ou sera confirmé (comme fraude à l'encontre de la Conmebol, NDLR), nous demanderons compensation pour les dommages causés à la Conmebol", a assuré le dirigeant en conférence de presse à Asuncion.

Des médias paraguayens ont mis en lumière lundi les possibles liens entre l'ancien président de la Conmebol Nicolás Leoz, assigné à résidence à Asuncion dans l'attente de son extradition vers les Etats-Unis, et le cabinet d'avocats panaméen Mossack Fonseca, au coeur du scandale des "Panama Papers".

Selon la presse paraguayenne, des commissions sur les droits de retransmission de la Coupe Libertadores 2004 et 2018 seraient passées par une société off-shore gérée par le cabinet Mossack Fonseca.

Les révélations des "Panama Papers" ne change rien à la défense de Nicolas Leoz, a réagi son avocat Ricardo Preda, qui a demandé à la justice paraguayenne de refuser l'extradition de l'ancien dirigeant du foot sud-américain.

hro/sgf/mam/pgr/cto