NOUVELLES
05/04/2016 07:51 EDT | Actualisé 06/04/2017 01:12 EDT

Nagorny-Karabakh: Poutine appelle Bakou et Erevan à respecter le cessez-le-feu (Kremlin)

Le président russe Vladimir Poutine a appelé mardi l'Arménie et l'Azerbaïdjan à respecter le cessez-le-feu dans la région contestée du Nagorny-Karabakh, annoncé quelques heures auparavant par les belligérants après quatre jours d'intenses combats qui ont fait au moins 64 morts.

Lors d'un entretien téléphonique avec ses homologues arménien et azerbaïdjanais, Serge Sarkissian et Ilham Aliev, M. Poutine "a appelé les deux parties à assurer d'urgence l'arrêt total des combats et à respecter le cessez-le-feu", selon un communiqué du Kremlin.

Le président russe a exprimé sa "vive préoccupation face à ces affrontements d'envergure qui ont fait de nombreuses victimes". Il a assuré que la Russie allait continuer de prendre "toutes les initiatives de médiation nécessaires afin de normaliser la situation", selon la même source.

Au cours de cet entretien qui a eu lieu "à l'initiative russe", Vladimir Poutine a également souligné "l'importance de relancer le processus de négociations entre Erevan et Bakou (...) afin de trouver des solutions permettant un règlement pacifique du problème du Nagorny-Karabakh", ajoute le communiqué.

L'Azerbaïdjan et les autorités de la région séparatiste du Nagorny-Karabakh soutenue par l'Arménie ont annoncé mardi avoir conclu un cessez-le-feu pour mettre un terme à quatre jours de violents affrontements dans cette zone stratégique du Caucase.

Les hostilités -- les pires depuis un cessez-le-feu instauré en 1994 -- avaient éclaté dans la nuit de vendredi à samedi et ont fait depuis au moins 64 morts, tant parmi les civils et que les militaires, et des centaines de blessés.

mp/pop/lpt