NOUVELLES
05/04/2016 18:48 EDT | Actualisé 06/04/2017 01:12 EDT

Les accusations du chef de l'OCDE sont fausses et "injustes" (gouvernement panaméen)

Les accusations du secrétaire général de l'Organisation pour la Coopération et le Développement Économique (OCDE), qui a qualifié le Panama de "dernier grand bastion" off-shore, sont "injustes et discriminatoires", a riposté dans une lettre mardi le gouvernement panaméen.

Dans une lettre à laquelle l'AFP a eu accès, envoyée quelques jours après les révélations dites des "Panama papers" au chef de l'OCDE, Angel Gurria, le vice-ministre panaméen des Affaires étrangères, Luis Miguel Hincapié, affirme que "la stratégie d'ignorer les autres jurisdictions et de se concentrer uniquement sur le Panama est injuste et discriminatoire".

jjr/rmb/cd/mda/pyv