NOUVELLES
05/04/2016 08:33 EDT | Actualisé 06/04/2017 01:12 EDT

Le football grec est sous la menace d'une suspension internationale

ATHÈNES, Grèce — La Grèce est sous la menace d'une suspension internationale en raison de sa décision d'annuler la Coupe de Grèce à cause de la violence de ses partisans.

Le ministre des sports Stavros Kontonis a annulé la Coupe de Grèce le mois dernier à la suite des actes de violence survenus lors d'un match demi-finale entre PAOK et le champion de la ligue Olympiakos. Les partisans de PAOK ont lancé des fusées éclairantes et ont affronté la police anti-émeute sur le terrain.

Dans une lettre à Kontonis, mardi, la FIFA a décrit cette mesure comme «disproportionnée et comme une ingérence dans les affaires intérieures» de l'association de football grecque, et a donné un délai de 10 jours pour revenir sur sa décision.

Une suspension priverait l'équipe nationale grecque, les clubs et les arbitres de toutes les compétition sur la scène internationale.

«Des mesures moins strictes ou plus appropriées, comme des matchs sans spectateurs ou l'arbitrage international pour les matchs encore à venir de la Coupe de Grèce, auraient pu être mises de l'avant», a déclaré la lettre.

Ce dossier s'est compliqué par la contestation judiciaire déposée contre le gouvernement par l'association de football grecque, qui devait être entendue au tribunal, mardi. L'audience a été reportée jusqu'au 19 avril à cause de la grève des avocats.

Le gouvernement de gauche affirme qu'il est déterminé à nettoyer ce qu'il décrit comme des décennies de corruption et de violence dans le football grec — un message que Kontonis a adressé à une délégation de la FIFA, qui a visité Athènes la semaine dernière.