NOUVELLES
04/04/2016 23:44 EDT | Actualisé 05/04/2017 01:12 EDT

Conflit au Nagorny-Karabakh: un obus arménien tombe en Iran (média)

Un obus tiré par les forces arméniennes est tombé lundi dans le nord de l'Iran sans faire de victime, a rapporté mardi l'agence de presse Fars.

"Dans le cadre des affrontements entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan, un obus est tombé dans le jardin d'une maison dans la région de Koda-Afarin, provoquant des dégâts, mais pas de victimes", a déclaré Saïd Shabestari, le vice-gouverneur de la province iranienne de l'Azerbaïdjan oriental à Fars. "Cet obus a été tiré par les forces arméniennes", a-t-il affirmé.

Selon d'autres medias iraniens, trois autres obus avaient déjà touché l'Iran samedi.

L'Iran a demandé lundi à ses deux voisins, l'Arménie et l'Azerbaïdjan, de faire preuve de retenue et s'est déclaré prêt à apporter son aide.

Mardi, le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, a appelé son homologue arménien Edouard Nalbandian, pour lui proposer la médiation de l'Iran afin de "régler pacifiquement les différents entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan", selon l'agence de presse officielles Irna.

L'Iran compte une communauté de langue azérie de plus de dix millions de personnes, ainsi qu'une communauté arménienne d'un peu moins de 100.000 personnes.

Les combats entre les forces arméniennes et les troupes azerbaïdjanaises ont fait au moins 13 morts lundi dans la région contestée du Nagorny-Karabakh, tandis que le président turc Recep Tayyip Erdogan, allié de Bakou, semblait attiser les tensions en assurant que ce territoire "retournera un jour" à l'Azerbaïdjan.

La capitale autrichienne doit accueillir mardi une réunion sur le Nagorny-Karabakh, quatre jours après la reprise des hostilités entre forces arméniennes et azerbaïdjanaises dans cette région contestée qui ont fait une quarantaine de morts.

Co-présidé par la France, les Etats-Unis et la Russie, le groupe de Minsk sur le Haut-Karabakh au sein de l'OSCE, chargé de trouver une issue à ce "conflit gelé" depuis plus de 20 ans, évoquera la reprise des hostilités militaires dans ce territoire que se disputent l'Azerbaïdjan et l'Arménie.

Par ailleurs, le conflit au Nagorny-Karabakh devra être évoqué ce mardi lors d'une réunion tripartite prévue dans le nord de l'Iran qui doit réunir les chefs de la diplomatie de l'Iran, de la Turquie et de l'Azerbaïdjan, selon les médias iraniens.

sgh/stb/jri