NOUVELLES
05/04/2016 10:56 EDT | Actualisé 06/04/2017 01:12 EDT

C1 - Paris SG-Manchester City: du monde sur le flanc

Le Paris SG et Manchester City qui s'affrontent, mercredi (20h45), en quarts de finale aller de la Ligue des champions, devront faire sans plusieurs joueurs-clés, tous blessés ou en phase de reprise.

. Paris encore sans Verratti et Pastore

Laurent Blanc a confirmé mardi en conférence de presse ce qui était une information déjà connue depuis plusieurs jours: "Javier Pastore et Marco Verratti sont les deux seuls forfait".

Ni l'Argentin, en délicatesse avec ses mollets, ni l'Italien qui cherche à faire disparaître sa pubalgie, avait assez de temps pour se rétablir pour l'acte 1 de ce PSG-City. Et Blanc avait prévenu, aucun risque ne serait pris pour ces joueurs. A fortiori si leur présence s'impose plus à l'occasion du match retour dans une semaine à Manchester.

En revanche, Angel Di Maria est lui "en pleine forme", s'est réjoui l'entraîneur parisien. "On l'a préservé après son retour compliqué d'Amérique du Sud, où il a dû encaisser la durée du voyage, le décalage horaire... En plus il avait reçu un coup sur le côté d'un tibia. Mais il s'est entraîné sans problème depuis samedi."

Enfin, David Luiz et Adrien Rabiot, qui avaient reçu quelques coups lors de la victoire face à Nice (4-1) samedi, sont opérationnels. Tout comme Serge Aurier qui réintègre pour la première fois le groupe depuis sa mise à l'écart pour son fameux dérapage verbal sur un réseau social, il y a un mois et demi.

. City: sans Touré, Kompany ni Sterling

Trois absences de poids pénalisent Manchester City. Yaya Touré, qui n'a pas pris part mardi au début de la séance, a dû déclarer forfait en raison de douleurs à un genou, a annoncé mardi soir l'entraîneur Manuel Pellegrini.

Egalement absent, Vincent Kompany souffre lui d'un mollet. Il s'est blessé dès le début du 8e de finale retour contre Kiev le 15 mars alors qu'il revenait tout juste de blessure après avoir manqué trois mois entre novembre et février.

Enfin, Raheem Sterling fera lui aussi défaut, touché aux adducteurs. Il n'était pas prévu qu'il rejoue avant mi-mars au plus tôt et sa fin de saison complète s'accompagne même d'un vrai point d'interrogation.

Au rayon bonnes nouvelles, le gardien Joe Hart, blessé à un mollet contre Manchester United le 20 mars et devrait être indisponible 3-4 semaines, est réapparu mardi à l'entraînement à la surprise générale. Et Pellegrini a assuré qu'"il n'y a pas de problème pour qu'il joue".

Kevin de Bruyne, qui est revenu le week-end passé plus tôt que prévu et a été titulaire et buteur samedi contre Bournemouth (4-0), sera également apte. "On verra s'il tient 90 minutes", a dit Pellegrini.

Enfin, l'entraîneur chilien enregistre deux retours. Celui de Nicolas Otamendi d'abord. Touché contre Kiev à une cuisse, le défenseur argentin n'a plus joué depuis pour son club mais son sélectionneur a pu compter sur lui lors du dernier rassemblement et il semble en mesure de commencer.

Et celui de Fabian Delph. Le milieu axial a manqué neuf matches en raison d'une blessure à un tendon d'Achille mais il est désormais disponible.

nip-cd/sk