NOUVELLES
05/04/2016 03:39 EDT | Actualisé 06/04/2017 01:12 EDT

C1 - Manchester City: Agüero, fine gâchette face au gros calibre Ibra

"Même si le grand +Ibra+ va voler la vedette avant le match, il y a un petit gars à Manchester City qui pourrait avoir également son mot à dire": Alan Shearer, l'ex-grand buteur anglais, mise sur Sergio Agüero pour contrarier le Paris SG mercredi en Ligue des champions.

"Je me demande souvent si Agüero n'a tout simplement pas le crédit qu'il mérite parce qu'il ne fait pas d'histoires. Il n'a jamais remporté de distinction individuelle malgré tous ses exploits depuis son arrivée à City", constate encore Shearer dans The Sun.

Agüero n'a jamais crée la polémique en lâchant un "pays de merde", comme Zlatan Ibrahimovic l'avait fait il y a un an au sujet de la France, ou en fêtant son anniversaire à grand renfort de photos sur le réseaux sociaux après une déroute, comme Cristiano Ronaldo après une humiliation (4-0 contre l'Atletico Madrid).

Sur le plan sportif, dans le Nord de l'Angleterre, "Kun" enquille les buts depuis son arrivée en 2011 en provenance de l'Atletico Madrid. Mais l'incapacité des "Citizens" jusque-là à peser sur la scène continentale lui a été préjudiciable. A l'évidence, il sera pourtant le danger principal pour le PSG qui devra le surveiller comme le lait sur le feu.

Cette saison, il a encore marqué à 22 reprises en 34 matches, dont 17 fois en 24 sorties en championnat, mais ses deux petites réalisations en cinq rencontres de C1 contrastent avec les statistiques des Ronaldo, Messi et consorts.

Moins brillant, donc moins cher que le Portugais et son compatriote argentin, Agüero, sous contrat jusqu'en 2019, se retrouve donc courtisé été après été. Mais, à 27 ans, le natif de Buenos Aires paraît avoir trouvé son équilibre en Angleterre et pourrait même prolonger prochainement dans un club auquel il semble avoir juré fidélité.

- Blessures -

Problème pour City, le buteur est irrégulier. L'international (32 buts en 71 sélections depuis 2006) a ainsi tendance à tirer en rafale avant de s'enrayer plusieurs semaines.

Après sept buts en cinq matches, il vient ainsi d'en marquer seulement quatre en neuf sorties.

Le retour en forme du duo Silva-De Bruyne, ses principaux chargeurs de munitions, pourrait lui faire le plus grand bien au Parc de Princes.

"Si Agüero et Silva ont la balle, on va souffrir", ne s'y est d'ailleurs pas trompé le Parisien Thiago Motta.

"Agüero, c'est LE joueur de classe mondiale de la Premier League, un joueur qui aurait sa place dans n'importe quelle équipe, clubs et sélections confondues", poursuivait encore Shearer, sous le charme. "La pression, il ne connaît pas et si toute son équipe était aussi appliquée que lui, elle serait toujours en course pour le titre."

Si elle en est sortie, c'est peut-être aussi en raison des blessures récurrentes de l'ex-gendre de Diego Maradona.

Depuis 2012, Agüero n'a jamais fini une saison sans connaître à un moment un pépin musculaire, son talon d'Achille.

Cette saison, le couperet est ainsi tombé à l'automne, avec trois matches seulement disputés entre début octobre et fin décembre.

Lors des quatre dernières saisons, il a même été absent 221 jours et manqué 39 matches selon le site de référence Transfermarkt.

Mais quand il est en forme, "Kun" rime avec "Gun" (pistolet en anglais), comme le résume Shearer: "C'est une machine à buts prolifique qui fait partie des meilleurs de l'histoire du championnat."

cd/pgr/mam