NOUVELLES
05/04/2016 04:08 EDT | Actualisé 06/04/2017 01:12 EDT

Accord UE-Ankara : arrivée aux Pays-Bas des premiers Syriens en provenance de Turquie

Trente et un réfugiés syriens sont arrivés mardi aux Pays-Bas en provenance de Turquie, dans le cadre de l'accord controversé entre l'Union européenne et la Turquie, a-t-on appris auprès du ministère de la Justice, en charge des politiques d'asile.

"Ils sont arrivés ce matin par avion", a indiqué à l'AFP une porte-parole du ministère, Janet Takens : "ils ont été emmenés dans un centre d'accueil pour demandeurs d'asile, d'où ils attendront d'être logés".

Il s'agit de 31 personnes, en provenance de plusieurs camps de réfugiés en Turquie, a-t-elle ajouté, refusant de donner des informations supplémentaires afin de protéger la vie privée de ces réfugiés.

"Tout ce que je peux dire, c'est qu'il s'agit de personnes fragilisées, notamment à cause de problèmes de santé", a ajouté Mme Takens, qui ignore si d'autres arrivées auront lieu à court-terme.

Une trentaine de réfugiés syriens avaient atterri lundi à Hanovre, dans le nord de l'Allemagne, et 11 en Finlande, dans le cadre de cet accord.

En mer Egée, des bateaux turcs avaient ramené en Turquie 202 migrants qui avaient irrégulièrement débarqué en Grèce, un "premier test" de la mise en oeuvre de l'accord, très décrié par les défenseurs des droits de l'Homme.

L'accord prévoit le retour en Turquie de tous les migrants entrés illégalement en Grèce depuis le 20 mars. Il stipule également que pour chaque Syrien renvoyé de Grèce, un autre sera admis dans l'UE, dans le cadre d'un plan limité à 72.000 places.

Près de 50.000 autres migrants et réfugiés arrivés en Grèce avant le 20 mars y restent par ailleurs bloqués depuis la fermeture de la "route des Balkans".

mbr/jkb/abk